L’ancien président du Mali Amadou Toumani Touré ne sera pas traduit en justice



L’ancien président du Mali Amadou Toumani Touré ne sera pas traduit en justice
Les parlementaires au Mali ont rejeté vendredi des poursuites judiciaires contre l’ancien président de la République Amadou Toumani Touré, menacé d’un procès pour haute trahison, a appris l’AFP samedi.
 
« Les élus du peuple ont voté à bulletin secret le sort de l’ancien président ATT, et ont décidé de ne pas poursuivre celui qui a dirigé pendant 10 ans le Mali » a déclaré à l’AFP un député de l’opposition après le vote.
 
« 104 députés ont voté contre, 5 ont voté pour, 6 se sont abstenus, et 2 bulletins nuls ont été enregistrés » a-t-il précisé.
 
Amadou Toumani Touré était menacé d’un procès pour « haute trahison » pour avoir, pendant son mandat, laissé le nord du Mali tomber aux mains de groupes armés touareg et jihadistes.
 
Général à la retraite élu président du Mali en 2002, réélu en 2007, « ATT » avait été renversé le 22 mars 2012 par des militaires qui l’accusaient d’incurie dans la lutte contre ces groupes armés. Il vit actuellement en exil à Dakar.

maliactu.net

Samedi 17 Décembre 2016 - 12:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter