Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



«L’argument des fonds politiques me gêne parce que c’est un détournement d’objectif» déclare Me Babou



«L’argument des fonds politiques me gêne parce que c’est un détournement d’objectif» déclare Me Babou
L’origine de l’argent du terrain de 1 Milliards 182 Millions de FCFA que le Président de la République Me Abdoulaye Wade aurait acheté, continue de faire des vagues. Lors d’un point de presse, le porte-parole du chef de l’Etat, Serigne Mbacké Ndiaye expliquait que l’argent qui a servi à l’achat de ce terrain a été tiré des fonds politiques. Invité ce dimanche 5 juin 2011 à l’émission Grand Jury, le Président de la Commission des lois à l’Assemblée Nationale, Me Abdoulaye Babou n’est pas convaincu par l’argumentaire du porte-parole du Président de la République. Selon lui, il est difficile pour le commun des sénégalais de justifier un bien privé par l’usage de l’argent public. Il est vrai et il faut le soutenir qu’il n’y a pas de sanctions quant à l’usage des fonds politiques. Mais il ne faut pas commettre d’erreurs. Les fonds politiques sont votés pour la personne qui occupe la fonction présidentielle.

Souvenez-vous, dit-il, j’avais dit que si l’ancien Premier Ministre, Idrissa seck a perdu une grande partie de l’estime des sénégalais, c’est quand il avait osé dire ici sans se soucier outre mesure, qu’il avait dépensé les Milliards des fonds politiques pour sa fortune personnelle.

Le député libéral estime que «c’est inadmissible, même s’il n’y a pas sanction c’est un détournement d’objectif. Parce que l’argent n’est pas donné pour la personne individu x, c’est de l’argent public, vous ne dépensez pas vos impôts, ce n’est pas pour remplir ma poche ni pour remplir la poche de X ou Y à des fins privés».

Me Babou ne pense pas que ce soit le Président de la République qui ait demandé à son porte-parole de raisonner de la sorte sur ce plan. «Serigne Mbacké Ndiaye et moi gardons de très bonnes relations mais ça, l’argumentaire n’est pas bon» a-t-il jugé avant d’ajouter: «je dis que l’argument des fonds politique me gêne parce que c’est un détournement d’objectif quand bien même il n’y a aucune sanction».

Il a, en outre, fait comprendre que «la fortune personnelle du Président de la République aurait pu lui permettre d’acheter un terrain. Le Président Wade est sur la scène internationale depuis combien d’années, plus de 30 ans».


Dimanche 5 Juin 2011 - 15:39


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter