La Haute cour de Sierra Leone suspend le second tour de la Présidentielle



La Haute cour de Sierra Leone annonce ce samedi 24 mars la suspension provisoire du second tour de l'élection présidentielle prévu mardi prochain, suite à des allégations de fraudes lors du premier tour le 7 mars dernier.

L'annonce a été faite suite à une requête déposée par un juriste membre de l'APC, le parti au pouvoir. Ibrahim Sorie Koroma demande une enquête sur des accusations de fraudes lors du premier tour de la présidentielle. Il demande également que cette enquête soit menée avant que le processus électoral ne se poursuive.

Dans son arrêté publié ce samedi, la Haute cour suspend donc provisoirement l'élection, mais se donne jusqu'à lundi, la veille du second tour de la présidentielle, pour se prononcer définitivement.

Dans ce laps de temps, la Haute cour veut consulter la Cour Suprême.

Avec 43,3%  contre 42,7 % des voix, Julius Maada Bio, le candidat du SLPP, le principal parti d’opposition, a obtenu une courte avance sur Samura Kamara de l’APC, avec une participation atteignant le niveau exceptionnel de plus de 84 %.

Malgré des actes de violences et d'intimidations envers des politiciens et des militants, les missions d’observateurs étrangers et de la société civile, notamment celle de l'Union européenne, ont salué le bon déroulement du scrutin, qui combinait élections présidentielle, législatives et locales.


Rfi

AYOBA FAYE

Samedi 24 Mars 2018 - 21:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter