Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM





PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)







La Mission d’observation de l’UE exhorte les autorités à publier les résultats avant vendredi


Rédigé le Mardi 28 Février 2012 à 14:08 | Lu 3117 commentaire(s)


Les résultats du premier tour du scrutin présidentiel 2012 ont commencé à pleuvoir depuis dimanche dernier sur l’étendue du territoire national et les autorités tardent toujours à libérer le peuple. Un fait déploré par la Mission d’observation électorale de l’Union Européenne qui exhorte les autorités à publier le plus tôt possible, les résultats du premier tour.


La Mission d’observation de l’UE exhorte les autorités à publier les résultats avant vendredi
Arrivée à Dakar depuis le 20 janvier dernier, sous l’invitation du gouvernement du Sénégal, la mission d’observation électorale de l’UE a tenu ce mardi une conférence de presse pour dresser son bilan du déroulement du scrutin de dimanche. Conférence au cours de laquelle, le chef de la mission Thijs Berman a magnifié l’attitude du peuple sénégalais qui, par rapport aux inquiétudes post-électorales, a balayé cette inquiétude par la tradition démocratique sénégalaise.
 
Toutefois, comme les électeurs, « les autorités doivent faire également preuve de responsabilité et publier le plus tôt possible les résultats du scrutin », a déclaré M. Berman pour qui, il est inconcevable de faire attendre le peuple sénégalais jusqu’à vendredi pour livrer les résultats, à l’heure de l’Internet. Par ailleurs, la qualité du fichier électoral, la distribution des cartes d’électeur, la validation des candidatures, ainsi que l’interdiction de  marche et de manifestation ont été plaintes par la mission d’observation qui note néanmoins qu’à part l’ouverture tardive de certains bureaux de vote et la vérification sur l’encre, il n’y a pas de manquements majeurs.
 
L’équipe de Thijs Berman n’a pas manqué de saluer le travail des médias sénégalais qui selon lui, ont joué un important rôle sur la couverture du scrutin, en s’évertuant à annoncer les résultats du vote. « Je ne comprends toujours pas pourquoi la dépénalisation du délit de presse tarde à se faire pour le Sénégal qui fait partie  des pays les plus développés sur le plan médiatique », s’est-il interrogé.
 
 




Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports