Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



La branche libyenne de l'EI fait à nouveau allégeance à al-Baghdadi

L'organisation État islamique réapparaît en Libye une nouvelle fois dans une vidéo. Cette vidéo diffusée le week-end dernier, par l'agence Amaq, l'agence de propagande de l'organisation terroriste, montre une soixantaine d'hommes armés, dans un lieu désertique du Sud libyen. Ils renouvellent leur allégation au chef de l'organisation, Abou Bakr al-Baghdadi. Le chef de ce groupe serait le chef de l'organisation État islamique en Libye.



La personne qui prend la parole dans cette vidéo, en appelant les combattants regroupés autour de lui à renouveler leur allégeance à al-Baghdadi, n'est qu'Abou Mosaab al-Liby, l'émir de ce qui est appelé les Brigades du désert, un groupe armé fidèle à l'organisation État islamique.
 
Abou Mosaab al-Liby est un ancien de Ansar al-Charia, un mouvement extrémiste chassé de Benghazi et accusé d'avoir tué en 2012 l'ambassadeur américain. Ansar al-Charia avait fait allégeance à l’État islamique en 2015.
 
Les spécialistes identifient Abou Mosaab al-Liby comme étant Mahmoud Massoud al-Bara'asi, qui serait l'émir de l'État islamique en Libye.
 
Dans la vidéo, diffusée samedi, Abou Mosaab al-Liby appelle ses hommes, qui ont tous le visage dissimulé avec des turbans, à s'unir derrière al-Baghdadi, et à suivre les ordres des émirs des régions de l'organisation.
 
Derrière le groupe, une rangée de véhicules armés sont alignés. Certains de ces véhicules ont été récupérés à l'Armée nationale libyenne (ANL), l'armée dirigée par Khalifa Haftar, lors de l'attaque de la base militaire de Tamenhant, dans le sud, en avril dernier.
 
Dimanche soir, Ahmed al-Mismari, le porte-parole de l'ANL, a minimisé l'effet de cette vidéo considérant qu'il ne s'agit que des restes de l'EI en Libye.
 
Le sud de la Libye cible de l'EI
 
Selon certains experts, cette vidéo est destinée à remonter le moral des troupes. L'appel à l'union montre la faiblesse de l'organisation.
 
Des observateurs considèrent au contraire que la guerre actuelle en Libye a réactivé l'organisation et a stimulé les groupes qui lui ont fait allégeance dans 14 pays du Sahel et du Sahara.
 
Depuis plusieurs mois, L'EI attaque systématiquement, des villages et des localités isolées dans le Sud libyen. Elle vise, l'ANL et les forces suppléantes ainsi que la police, mais aussi les civils qui montrent une sympathie pour ces forces.
 
Reste que cette vidéo intervient après de nouvelles allégations à l'EI en Afrique comme au Mali et au Burkina Fasso, ce qui mène certains spécialistes à conclure à des divisons au sein de l'organisation surtout après des rumeurs qui ont circulé sur le souhait de remplacer al-Baghdadi à la tête de l'organisation, après sa défaite en Irak et en Syrie.
 
Plusieurs responsables américains et russes ont mis en garde récemment contre un transfert des combattants d’Idleb vers la Libye via la Turquie. Leur crainte est de voir l'EI se propager dans le Sahel et le Sahara.
 


RFI

Mardi 9 Juillet 2019 - 11:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter