PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




La pique "empruntée" de Idy pour détruire le chef de l'Etat : "Macky Sall fait tout ce qu'il peut, mais il peut PEU"



La pique "empruntée" de Idy pour détruire le chef de l'Etat : "Macky Sall fait tout ce qu'il peut, mais il peut PEU"
Dans la conclusion de la lettre de l'ancien Premier ministre Idrissa Seck, il ne pouvait pas manquer de railler celui qu'il compte éjecter du fauteuil présidentiel en 2019, au terme de l'élection présidentielle. Le président du parti Rewmi a choisi de relater une seule des centaines de complaintes que les populations lui ont confiées pendant sa tournée dite "du Sénégal des profondeurs".
"Je vous renouvelle mon invitation à vous pencher sur les intérêts supérieurs de notre peuple dont vous ne semblez plus percevoir la détresse et l'indignation du fait de l'épaisse fumée noire que vos proches dressent suicidairement entre vous et vos compatriotes, paysans, enseignants, étudiants...

L'un de ces derniers m'a dit ceci: "Macky Sall fait tout ce qu'il peut mais Il peut PEU" car il a fermé son accès à la vérité", a-t-il écrit dans la lettre ouverte au Président Macky Sall, parvenue à la rédaction de Pressafrik.

En bon stratège, Idrissa Seck termine sa correspondance en partageant avec le chef de l'Etat une leçon qu'il a apprise auprès des habitants peulhs d'un village situé dans région sud du pays. Le nom du village pour situer sa tournée et  l'ethnie pulaar (celle de Macky Sall), tout y passe...

​"Pour conclure, permettez moi de partager avec vous cette sagesse peulh, apprise à Madinatoul Houda, dans le Velingara: le bon chef doit porter deux noms: Togneha ( Celui qui ne fait pas outrage) et Yoptatako (Celui qui ne se venge pas). Cela vous aurait évité le portrait que fait de vous Monsieur Boubacar SADIO, Commissaire de Police divisionnaire de Classe Exceptionnelle, Ancien Directeur Général Adjoint de la Police Nationale (ndlr : M. Boubacar Sadio a écrit une lettre ouverte au Président Macky Sall en début février pour lui rappeler ses promesses non tenues envers le peuple sénégalais"


AYOBA FAYE

Jeudi 15 Février 2018 - 11:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter