Le Président burkinabé Roch Kaboré réagit pour la première fois aux attaques : "La quête du pouvoir ne peut justifier une telle..."

S'agirait-il d'un coup d'Etat manqué ou tout simplement d'une vengeance organisée contre le régime actuel en tête du Burkina Faso. La réaction du Président Roch Kaboré, via son compte Twitter semble répondre par l'affirmative. Il a parlé de "quête du pouvoir" et de "vengeance" en s'exprimant sur les attaques perpétrées à Ouagadougou ce vendredi.



Le Président burkinabé Roch Kaboré réagit pour la première fois aux attaques : "La quête du pouvoir ne peut justifier une telle..."

"Rien, absolument rien, ne peut justifier un tel acharnement aveugle contre l'Etat Burkinabè, ses institutions et ses valeureuses populations. Ni la quête du pouvoir, ni la cupidité, ni la vengeance, ni aucune valeur philosophique ou spirituelle.

En ces moments d'épreuves, je voudrais réaffirmer à l'Afrique et au monde entier ma foi inébranlable en la capacité du Peuple Burkinabè à préserver sa dignité et à opposer une résistance farouche à ses ennemis tant intérieurs qu'extérieurs

Face à l'adversité, nous devons rester mobilisés comme un seul homme, tout en restant intransigeant pour défendre notre vivre ensemble. Chacun de nous doit assumer son rôle et son passé, dans l'humilité, pour continuer à mériter la reconnaissance des générations présentes et futures"


AYOBA FAYE

Samedi 3 Mars 2018 - 15:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter