Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Le coronavirus pourrait entraîner un nouvel effet secondaire, des érections interminables et douloureuses



Le coronavirus pourrait entraîner un nouvel effet secondaire, des érections interminables et douloureuses
Un nouveau symptôme quelque peu gênant du coronavirus pourrait bien avoir été identifié, chez un malade français. Détails.

La simple évocation d’un tel symptôme a de quoi faire sourire mais l’information est on ne peut plus sérieuse et commence à éveiller la curiosité du corps médical.

Atteint du coronavirus, un patient français hospitalisé à Versailles a développé un symptôme pour le moins inattendu, alors qu’il était pris en charge par les médecins.

Ce dernier a en effet été victime d’un… dysfonctionnement érectile qui pourrait être directement lié à la maladie.

Une érection longue et douloureuse comme symptôme du Covid-19 ?
Souffrant de détresse respiratoire aiguë, cet homme âgé de 62 ans a d’abord été placé sous respirateur artificiel, comme le raconte une étude sur son cas, publiée en juin dernier dans la revue spécialisée « The American Journal of Emergency Medicine ».

Mais alors que les soins qui lui étaient prodigués s’intensifiaient, les médecins ont eu la surprise de constater que le patient souffrait de priapisme, une érection persistante de plusieurs heures, provoquée sans la moindre stimulation sexuelle.

Si cette pathologie suscite bien souvent les railleries et autres blagues grivoises, elle n’en demeure pas moins dangereuse et peut entraîner des séquelles permanentes au niveau du pénis. Dans certains cas, elle peut même conduire à une nécrose !

Heureusement pour ce patient, rien de tout cela n’est arrivé et, après 14 jours d’hospitalisation, l’homme a pu guérir et rentrer chez lui.

Il appartient désormais aux médecins d’établir s’il existe une véritable corrélation entre l’infection au coronavirus et ce trouble de l’érection.

« Bien que les arguments en faveur d’un lien de causalité entre le Covid-19 et le priapisme, ainsi que le mécanisme ischémique du priapisme, soient très fort dans notre cas, de plus amples récits de cette nature contribueraient à renforcer les preuves. Cette urgence médicale devrait être reconnue par les professionnels de la santé et traitée promptement », affirment ainsi les chercheurs à l’origine de l’étude sur ce cas vraiment particulier.

CASCORONAVIRUS.FR

Jeudi 9 Juillet 2020 - 16:14




1.Posté par Leuk le 09/07/2020 19:46
Priapisme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter