Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Législatives Référendum en Guinée: un scrutin sur fond d’intenses et sanglantes violences

Bureaux de vote attaqués, matériel électoral incendié, heurts entre forces de l’ordre et opposants : des violences perturbaient dimanche 22 mars en Guinée le référendum constitutionnel et les législatives, boycottés par l’opposition, qui accuse le président, Alpha Condé, de se frayer une voie vers un troisième mandat.
Le vote, prévu de 8 heures à 18 heures (9 heures et 19 heures, heures de Paris), a commencé à l’heure indiquée dans une école du centre-ville de Conakry, près du palais présidentiel. Mais à Ratoma (banlieue de Conakry), des partisans de l’opposition ont attaqué des gendarmes devant des bureaux de vote dans une école. Une autre école dans la même zone a été attaquée, et le matériel électoral saccagé, en l’absence d’électeurs, selon un journaliste de l’Agence France-Presse (AFP) et des témoins.



Législatives Référendum en Guinée: un scrutin sur fond d’intenses et sanglantes violences

Législatives Référendum en Guinée: un scrutin sur fond d’intenses et sanglantes violences

Législatives Référendum en Guinée: un scrutin sur fond d’intenses et sanglantes violences


AYOBA FAYE

Dimanche 22 Mars 2020 - 16:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter