Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Liberia : 100 millions de dollars de la Banque centrale disparaissent miraculeusement

Les billets de banque concernés étaient dans des conteneurs et des sacs. Une enquête a été ouverte à la suite de la constatation de la perte de leur trace.



Alors que le pays dirigé par George Weah a un important besoin d'argent, voilà un événement qui tombe mal : la perte d'une somme de près de 100 millions de dollars. Là, elle se matérialise par des billets de banque qui étaient dans des « conteneurs et de sacs ». Destinés à la banque centrale, ceux-ci ont disparu si l'on en croit le gouvernement qui s'en est fait l'écho ce mardi, selon l'AFP. Une enquête a été ouverte et, selon le ministre de l'Information, Lenn Eugene Nagbe, celle-ci « a confirmé que le montant total de l'argent (disparu) est de 15 milliards de dollars libériens » (97 millions de dollars américains ou 83 millions d'euros). 

Une affaire qui court depuis août 2018
« Ce gouvernement mettra tout en œuvre pour retrouver les responsables de ces actes », a ajouté le ministre du président George Weah cité par l'AFP, alors que le scandale des « conteneurs de billets disparus » fait la une des journaux du Liberia, pays pauvre d'Afrique de l'Ouest. L'enquête, ouverte début août, porte sur des « informations concernant l'arrivée dans le pays de conteneurs et de sacs contenant des billets (libellés en dollars libériens, NDR) par le port de Monrovia et par le Roberts International Airport », selon un communiqué du ministère de la Justice. Selon les premiers éléments de l'enquête, ces liasses de nouveaux billets imprimés à l'étranger sont arrivées au Liberia entre novembre 2017, pendant les derniers mois de la présidence d'Ellen Johnson Sirleaf (2006-2018) et août 2018, après l'investiture de George Weah à la tête du pays en janvier. Les enquêteurs disposent de « preuves » que la nouvelle administration « n'avait pas été informée de l'arrivée de ces billets », selon le ministère de la Justice.

Les billets sous la responsabilité d'employés de la banque centrale
Selon le quotidien en ligne Frontpage Africa, des conteneurs de billets ont été réceptionnés et emmenés du port notamment fin mars par des membres du personnel de la banque centrale du Liberia, où ils ne sont jamais arrivés. Les enquêteurs doivent retrouver la trace de cet argent, mais aussi tenter de déterminer combien de dollars libériens ont été imprimés à l'étranger et injectés dans l'économie par les anciennes autorités, dans un pays où la monnaie locale cohabite avec le dollar américain, selon le ministère de la Justice cité par l'AFP. Pour rappel, en juillet, George Weah, ancienne star du football mondial, a annoncé un train de mesures monétaires et fiscales pour enrayer la chute du dollar libérien et lutter contre l'inflation. Il avait cité notamment « une injection immédiate dans l'économie, par la banque centrale libérienne, de 25 millions de dollars américains afin d'éponger la liquidité excessive de dollars libériens ».

Le Point Afrique

Mercredi 19 Septembre 2018 - 13:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter