Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Macky Sall : « la paix et la sécurité en Afrique sont parties intégrantes de la paix et de la sécurité du monde »



Macky Sall : « la paix et la sécurité en Afrique sont parties intégrantes de la paix et de la sécurité du monde »
La 7e édition du Forum de Dakar portant sur le thème « Les enjeux de stabilité et d’émergence en Afrique dans un monde post COVID-19 », s’est officiellement ouverte ce lundi au Centre international Abdou Diouf (Cicad) de Diamniadio. Dans son discours d’ouverture, Macky Sall a listé les questions importantes qui seront discutées durant ces deux (2) jours de réflexion et qui permettront « de diagnostiquer la situation en Afrique afin de contribuer à la recherche de solutions aux maux qui l’affectent ». Il a également soutenu que « la paix et la sécurité en Afrique sont parties intégrantes de la paix et de la sécurité du monde ».


D’emblée le chef de l’Etat a souligné l’importance du thème retenu cette année. Selon lui, « Le sujet dénote plutôt un pari optimiste sur le futur ». Car, il est d’avis que si la situation s’améliore par endroit, « l’apparition d’un nouveau variant dans plusieurs pays rappelle que nous sommes tous exposés au virus et pas encore à l’ère post-Covid ». 
 
Aussi, a-t-il poursuivi, « le thème nous engage aussi à être résiliant, déterminé et combatif. Il le faut face aux effets néfastes d’une double crise sanitaire et économique à laquelle s’ajoute pour l’Afrique, la vulnérabilité particulière au changement climatique, l’intensification des attaques terroristes, et la recrudescence des coups d’Etat ». 

Il a estimé que « l’urgence est là, dans ces pays déstabilisés en partie occupés et menacés dans leur existence. Ces vies perdues, ces personnes déplacées ou refugiées, ces familles endeuillées, ces écoles fermées et ces économiques fortement perturbées ». 

Le Président Sall a rappelé que ce forum de Dakar est organisé depuis 2014, pour « diagnostiquer la situation en Afrique afin de contribuer à la recherche de solutions aux maux qui l’affectent ». D’où la participation des dirigeants, chefs d’Etat, hauts responsables, ministres, experts civils et militaires, hauts responsables des organisations internationales et associés ( pays et institutions partenaires ), dans un esprit de solidarité et de sécurité collective. 

Donc, a avancé Macky Sall, « Responsabilité nationale, solidarité internationale, et sécurité collective ». En autres termes, a-t-il conclu, « cela veut dire que la paix et la sécurité en Afrique sont parties intégrantes de la paix et de la sécurité du monde, parce que nous partageons des vulnérabilités communes, je pense aux périls sécuritaires, environnementaux, sanitaires et crimes organisés à la migration, au cybercriminalité ». 

Par conséquent, a lancé le chef de l'Etat, « Nous devons continuer de pointer du doigt les causes internes et externes des conflits sur le contient et d'évaluer l'efficacité de riposte national, des opérations de paix et autres mécanismes de règlement pacifique des différends ».  

Aminata Diouf

Lundi 6 Décembre 2021 - 11:04


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter