Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM





PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)







Macky Sall met en garde contre tout report


Rédigé le Jeudi 23 Février 2012 à 10:21 | Lu 389 commentaire(s)


Le candidat Macky Sall est formel sur des tractations qui sont menées au plus haut niveau de l’Etat et de certains partis de l’opposition pour le report de l’élection présidentielle. Sûr de ses chances de « favoris » par rapport au scrutin du dimanche 26 février prochain, il met en garde contre tout report et appel au respect du calendrier républicain.


Macky Sall met en garde contre tout report

« Des manœuvres sont en cours au plus haut niveau de l’Etat et de l’opposition mais l’élection se tiendra le 26 février inchalla ». Cette révélation est du candidat Macky Sall qui vient ainsi confirmer des rumeurs qui courent ces derniers temps sur des démarches entreprises par des tierces personnalités de l’échiquier politique pour obtenir un probable report de l’élection de dimanche prochain. 

De passage, mercredi 22 février à Louga, après la première ratée du jeudi 9 février, le leader de la coalition Macky 2012, à l’aise dans son grand boubou blanc assorti d’un bonnet de couleur beigne, fait savoir à ses militants et sympathisants que : « ceux qui veulent saboter ce scrutin sont nombreux mais tenez-vous prêts pour défendre le scrutin ». Il leur demande ainsi de confirmer leur engagement en se mobilisant massivement dimanche. « Il faut aller aux urnes et protéger les centres de vote contre toute tentative de déstabilisation ou de sabotage du scrutin. La victoire est déjà là et nous allons la fêter après le 26 février. Donc nous irons à l’élection ».

A son avis, « Aujourd’hui, c’est la voix du peuple sénégalais qui est attendue ». Avant d’avertir : « Aucune négociation, d’où elle puisse venir, ne peut remettre en cause le choix du peuple que le calendrier républicain a fixé l’élection pour le 26 février ». Et demande aux mains invisibles : « Attendons que le peuple se prononce et puis nous verrons s’il faut négocier ou pas. Je dis très clairement que la coalition Macky 2012 n’acceptera aucun report du scrutin du 26 février. Nous sommes déterminés à défendre le droit des Sénégalais. Nous sommes déterminés parce que nous avons la majorité avec nous ». Pour lui, « ne pas engager le Sénégal dans le chao c’est aller à l’élection le dimanche prochain. Le pays n’a aucun problème si ce n’est un vieux président qui ne veut rien entendre et de toute façon sera chassé par les urnes le 26 février ».

Abordant le cas de Louga est une ville d’émigration, Il prend l’engagement, une fois élu président de la République du Sénégal, « de bâtir Louga parce cette région manque d’infrastructures, de ministres, de tout ». Macky Sall promet à la jeunesse l’érection d’un centre universitaire à Louga. A cela, il y ajoute un hôpital de dimension internationale, diminuer les denrées de première nécessité…

Dépêche 





Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports