Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM, Premier journal en ligne au Sénégal et en Afrique de l'ouest
PRESSAFRIK.COM PRESSAFRIK.COM

Publicité

PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Facebook
Instagram
YouTube
Twitter
Dailymotion

Videos récentes



Mali: le comptable de l’hôpital de Gao accusé de détournement d'argent par le Mujao


Rédigé le Samedi 13 Octobre 2012 à 12:38 | Lu 490 fois | 0 commentaire(s)


Mamadou Ali Diallo, un responsable de l'hôpital de Gao, est en prison depuis neuf jours. Il est accusé par les islamistes du Mujao (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest), d'avoir détourné de l'argent, et il risque d'être jugé sous le régime de la charia. Mais personne n'a visiblement les moyens de prendre sa défense ou de lui venir en aide.


Mali: le comptable de l’hôpital de Gao accusé de détournement d'argent par le Mujao
En détention dans l'ancienne prison de Gao, Mamadou Ali Diallo n'a vu ni ses proches, ni ses collègues de l'hôpital. « On nous dit qu'il va bien, qu'il n'a pas été battu. Mais personne ne peut vérifier », raconte un docteur, inquiet de cette situation.

Comptable à l'hôpital central depuis plus de 5 ans, Diallo est accusé par le Mujao de détournement d'argent. « Mercredi dernier, les islamistes sont venus et ont demandé cinq millions de francs CFA, raconte un infirmier. Ca fait plus de plus de 7 000 euros ».

Mais le comptable n'avait pas cet argent. Dès le lendemain matin, le personnel proteste et engage une grève. Un mouvement rapidement arrêté après des menaces des membres du Mujao qui ont établi un QG au sein même de l'établissement de santé.

« Une enquête est actuellement en cours pour vérifier si ce monsieur a volé de l'argent », indique Ali Badi, notable et entrepreneur de Gao qui ajoute : « les vérifications sont en cours, le Mujao le maintient aux arrêts pour qu'il ne prenne pas la fuite ».

Au sein de l'hôpital, le personnel est effrayé. Ce n'est pas la première fois que les hommes du Mujao volent l'argent de l'hôpital, affirme un médecin. « Parler, c'est prendre un grand risque. On a tous peur d'être interpellé », a t-il conclu.
Source: RFI




div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports | PressAfrik_Charte