Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mali: le soulagement des commerçants après la levée des sanctions de la Cédéao

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest a pris acte des nominations d’une partie des organes de la transition au Mali. L’organisation sous-régionale a décidée de la levée des sanctions économique et commerciale qui pesaient sur le pays. Une décision saluée dans les marchés de la capitale.



Mali: le soulagement des commerçants après la levée des sanctions de la Cédéao
Les étals et échoppes du marché de Badalabougou ne sont pas bien pleins. Non pas parce que les clients se sont rués sur les produits, mais parce que les commerçants souffrent encore d’un manque d’approvisionnement dû aux sanctions émises par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

C’est le cas de Tidiane Tangara assis devant sa boutique de jouet : « Beaucoup des produits que je vends sont introuvables. Il y a un véritable manque, un manque très important.  Malgré l’argent que j’envoie à l’étranger pour acheter mes produits, cela demande beaucoup de temps pour être acheminer. »

Retravailler normalement

Wagué lui vend des sachets plastiques, utilisés pour emballer toute sorte d’article, c’est un produit phare des marchés bamakois. Mais contrairement à l’accoutumée, ses affaires sont quelque peu moribondes : « En ce moment, on est en train de se débrouiller. Donc actuellement, si les sanctions sont levées, on peut travailler normalement, Al-hamdoulillahi  (s’il plait à dieu). »

L’anxiété commençait à gagner Fatoumata Coulibaly, elle est aujourd’hui rassurée d’apprendre officiellement la réouverture des frontières : « Nous n’aurions pas pu le supporter plus longtemps, car nous dépendons des produits qui viennent de l’extérieur. Si les stocks s’étaient épuisés, je me serais retrouvée dans de grande difficulté. »

Au lendemain de la levée des sanctions émise par la Cédéao, les commerçants de ce marché se disent satisfaits. Tous souhaitent que les produits provenant de la sous-région soient de nouveau disponibles rapidement.

Rfi

Jeudi 8 Octobre 2020 - 09:47


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter