Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
Liberté - Professionnalisme - Crédibilité
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)
PRESSAFRIK.COM





PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)









Mali : les islamistes s'engagent à faciliter le retour de l’administration dans la région


Rédigé le Mercredi 29 Août 2012 à 02:23 | Lu 331 fois | 0 commentaire(s)


La coalition pour le Mali, qui regroupe de nombreuses associations de la société civile et de partis politiques, a envoyé des émissaires dans le nord du pays. But de l’opération : engager le dialogue avec les islamistes armés qui contrôlent la zone. Et il semble que les discussions soient possibles pour résoudre la crise. A Tombouctou, les islamistes, selon la coalition pour le Mali, auraient même accepté le retour de l’administration dans la région.


Mali : les islamistes s'engagent à faciliter le retour de l’administration dans la région
Au ministère malien de l’Education nationale et à celui de l’Administration territoriale, où la démarche de la coalition de se rendre dans le nord a été plutôt bien accueillie, il a été expliqué qu’il y avait un réel espoir pour résoudre la crise dans le nord, sans tirer un seul coup de feu.

On est encore loin du départ de la zone des islamistes, mais à Tombouctou plus précisément, ces derniers ont demandé, selon la coalition, le retour sur place des fonctionnaires de l’Etat. Des fonctionnaires de l’Etat, des services publics également.

Les islamistes s’engagent même à assurer la sécurité des uns et des autres, et à faciliter par exemple, l’organisation des examens du baccalauréat.

Yad Ag Ghaly, l’un des leaders des islamistes que les différentes délégations de la coalition envoyées dans le nord du Mali n’ont pas rencontré, aurait fait dire qu’il validait le plan de retour de l’administration malienne, dans un premier temps à Tombouctou.

« Par ailleurs, même si pour le moment les islamistes du nord n’ont pas renié à la charia, ceux de Tombouctou regrettent les abus effectués au nom de la loi islamique », ajoute un responsable de la coalition pour le Mali. Selon le même responsable, les islamistes sont véritablement prêts au dialogue.
Source: RFI




div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Actu en filet | Editorial | Politique | Commentaire | Economie | Société | Procès Habré | Médias | MONDIAL 2014 | Sport | Reportage | Portrait | Analyse | Culture | Mondial 2010 | Opinion | Afrique | Monde | Jet Set | People | Mode | Amour | High Tech | Santé | Insolite | Inter | Lutte 2010/2011 | Inondations 2012 | Crise Malienne | Crise ivoirienne | Partenaires | DOSSIER BEN LADEN | Campagne 2012 | Scrutin présidentiel 2012 | Magal Touba 2011 | Prestation de serment Macky Sall | Législatives Sénégal 2012 | Chronique | Fesman | eng | twitts | Agenda | vidéos sports | Dossier | Scrutin second tour présidentielle Sénégal | Actualité | Présentielle 2019 | Foot | Autres Sports