Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Manifestation de Yewwi : 8 mandats d'arrêt requis contre des éléments de la "Force spéciale"



Manifestation de Yewwi : 8 mandats d'arrêt requis contre des éléments de la "Force spéciale"
Les choses se corsent pour les onze (11) éléments de la « Force spéciale » arrêtés lors de la manifestation interdite du 17 juin dernier, de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw). Ils ont été placés sous mandat de dépôt par le procureur de la République qui a bouclé son réquisitoire introductif à propos de cette affaire. Leur dossier a été transmis au juge du deuxième cabinet. 

Le parquet qui ne s'est pas arrêté là, a requis le mandat d’arrêt contre huit (8) membres du groupe, informe L’Observateur dans sa parution de ce mercredi. 

Il s’agit de Aliou dit Dounkhaf, Ousmane Diouf, Yaya Cissé, Khadim Ndiaye, Awa Dia dite Nadine, Babacar Ba, Ousseynou Seck alias Akhenaton et Max Killuminati.

Ces deux derniers sont localisés en Europe. Pour leur arrestation, L’Observateur informe que Interpol a été mis sur le coup. Akhenaton et Killuminati sont présentés comme les cerveaux de la «Force spéciale».

Les mis en cause sont poursuivis pour complot contre l’autorité de l’Etat, association de malfaiteurs en vue d’organiser des bandes en leur fournissant des armes dans le but de s’attaquer à la force publique, détention et transport de produits et substances incendiaires en vue de la commission d’un acte terroriste, détention illégale d’arme à feu et financement du terrorisme.

Aminata Diouf

Mercredi 29 Juin 2022 - 09:52


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter