Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Marché interbancaire de l’Uemoa: le volume moyen hebdomadaire des opérations en hausse de 10,7% en mai 2020



Marché interbancaire de l’Uemoa: le volume moyen hebdomadaire des opérations en hausse de 10,7% en mai 2020
Par rapport au marché monétaire régional, elle souligne que le montant moyen des soumissions sur le guichet hebdomadaire des adjudications s'est fixé à 3.428,7 milliards en mai 2020, contre 3.863,8 milliards en avril 2020, soit une diminution de 11,3%.

Les soumissions ont été totalement servies tout comme au cours du mois précédent. Le taux moyen pondéré sur le guichet hebdomadaire est ressorti à 2,50% en mai 2020, stable par rapport au mois d'avril 2020, les adjudications ayant été réalisées à taux fixe au cours de ces deux mois.

«Au niveau du marché interbancaire de l'Uemoa, le volume moyen hebdomadaire des opérations, toutes maturités confondues, est ressorti en hausse de 10,7% pour se fixer à 236,5 milliards en mai 2020. Le taux moyen pondéré de ces opérations est ressorti à 3,50%, contre 3,84% le mois précédent.
Au titre du compartiment à une semaine, le volume moyen des opérations est ressorti à 173,6 milliards en mai 2020 après 134,9 milliards un mois plus tôt. Le taux d’intérêt moyen sur ce guichet s'est établi à 3,41% au cours de la période sous revue, contre 3,78% le mois précédent », renseigne la Bceao.

Les données provisoires issues de l'enquête sur les conditions de banque indiquent une baisse des taux d'intérêt débiteurs en mai 2020. En effet, hors charges et taxes, le taux moyen calculé à l'échelle de l'Union s'est établi à 6,38%, contre 6,48% en avril 2020. Quant au taux moyen de rémunération des dépôts de la clientèle, il est ressorti à 5,15% au cours du mois sous revue, contre 5,32% relevé le mois précédent.

Lejecos

AYOBA FAYE

Mardi 7 Juillet 2020 - 14:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter