Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Mbadate : Une équation à résoudre pour l’AIBD



Mbadate : Une équation à résoudre pour l’AIBD
L’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) a un redoutable obstacle à surmonter. Le village de Mbadate avec qui il cohabite toujours continue de gêner son aménagement. Ces villageois qui avaient reçu l’ordre de déguerpir les lieux vers un autre espace, continuent de persister dans leur refus de quitter leur village traditionnel. La visite de chantier des autorités étatiques ce lundi a été l’occasion pour ces derniers de réitérer leur position radicale face à la décision de l’Etat. Les nombreux véhicules traversant ce village, en voisinage avec les chantiers de l’aéroport ont attiré l’attention des villageois de Mbadate qui n’ont pas attendu pour assiéger les routes en agitant les mains, non en guise de sympathie pour les visiteurs, mais en signe de désobéissance à l’ordre devant les faire quitter leur terroir. A travers les vitres, on pouvait entendre le « démougnou » (nous ne quittons pas) qu’ils fredonnaient à l’endroit des autorités. Une délocalisation de ce village faite toutefois dans les règles de l’art, selon le ministre des transports aériens, Karim Wade qui s’explique « c’est vrai qu’il y a eu des réticences, mais les villages environnants ont bénéficié d’infrastructures et de logements. Nous avons construit des logements neufs pour pouvoir délocaliser un certain nombre de villages ». Toutefois l’accueil réservé aux visiteurs des chantiers de l’AIBD par les villageois de Mbadate reflète de loin leur satisfaction concernant l’idée de leur déménagement.


Mardi 20 Septembre 2011 - 13:12


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter