Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Me Moussa Diop tacle Idrissa Seck: "Je ne souhaite pas parler des personnes qui n'ont aucune parole"



Me Moussa Diop tacle Idrissa Seck: "Je ne souhaite pas parler des personnes qui n'ont aucune parole"
L’ancien Directeur général de Dakar Dem Dikk (DDD) limogé à son poste après sa sortie sur le 3e mandat soutenant que « c’est anticonstitutionnel », a sévèrement taclé l’actuel président du Conseil économique social et environnemental ( Cese), Idrissa Seck. Interrogé sur le ralliement de ce dernier à la mouvance présidentielle, Me Moussa Diop de répondre « J’aurais souhaité parler de tout le monde sauf de ce monsieur Idrissa Seck ». Soulignant qu’il n’aime pas parler « des personnes qui n’ont pas de parole ».

« Des personnes qui n’ont pas de paroles, qui sont dans des deals, qui sont dans des protocoles, je ne parle pas de Rebeuss seulement, des gens qui vous disaient, les années passées, "oui, avec Wade j’ai pris des sous, je les ai rapportés au peuple sénégalais". Vous les avez vu, aujourd’hui, rapporter cet argent ? Des gens qui vous disaient " jamais dans ma vie, je ne serai jamais nommé par décret" et qui aujourd’hui changent complètement de veste. Des gens qui ont critiqué des institutions budgétivores et vous finissez par en être le président. À quoi sert un programme électoral ? C’est un contrat après entre vous et les citoyens », a fulminé l’invité du Grand Jury de ce dimanche.

Sans le nommer, Me Moussa Diop a estimé qu’Idrissa Seck « se retrouve au Palais parce qu'assoiffer de pouvoir ».

S'agissant de la nomination du président du parti Rewmi à la tête du Cese en remplacement de Aminata Touré, Me Moussa Diop a trouvé cela « malsain ».

« Lorsque le président de la République se faisait lyncher médiatiquement par Idrissa Seck qui le trouvait incompétent et dont la parole n’avait aucune valeur. Qui sortait en premier lieu pour faire face à Idrissa Seck ? C’est Mimi Touré. Je trouve ça malsain ! Vous auriez même mis un singe là-bas, ça ne me générait pas. Mais politiquement, quand la personne qui vous défend, vous le gommez là-bas (au Cese) et vous mettez son ennemi ça pose problème ».

Aminata Diouf

Dimanche 27 Décembre 2020 - 14:00


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter