Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Nouveau coup de froid entre Macky-Wade: Karim et Abdou Diouf seraient-ils à l’origine ?



Nouveau coup de froid entre Macky-Wade: Karim et Abdou Diouf seraient-ils à l’origine ?
Les retrouvailles scellées entre l’ancien président Abdoulaye Wade et le chef de l’Etat, Macky Sall, devant le Khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, doivent-elles, désormais, être conjuguées au passé ? En tous cas, L’Observateur dans son édition de ce vendredi, révèle que c’est la déchirure entre les deux hommes. Et, le soutien de Me Wade à la marche de ce 10 janvier du collectif Noo Lank, en est une preuve. 

Selon le quotidien, l’acte posé par Me Wade est considéré par bon nombre de Sénégalais comme une volonté de l’ancien chef de l’Etat de faire pression sur son successeur pour la réalisation d’un certain nombre d’accords concernant son fils, Karim Wade, en exil depuis sa sortie en prison. 


« Wade est en train de jouer en fonction des intérêts de son fils. Il n’est pas intéressé par la situation du pays ni par le dialogue national. C’est seulement son fils qui l’intéresse. Il veut que le procès de Karim Wade soit révisé », a confié à L’Observateur, une source proche du président Macky Sall. Non sans souligner que les agissements de Me Wade ne sont qu’un habile jeu d’échec de sa part pour contraindre son successeur à traduire ses désires en actes. 
Me Wade n'est pas dans ses schémas là
Des allégations rejetées par les partisans de l’ex-président. Son chargé de communication, Mayoro Faye qui est catégorique sur la question, nie toute tentative du président Wade de mettre la pression sur son successeur. « Le président Wade n’est pas dans ses schémas. Est-ce que  c’est le président Wade qui a demandé au collectif Noo Lan de venir le voir ? Non. Il n’a jamais demandé à quelqu’un de venir le voir. Toutes les personnes que vous voyez chez lui, ont demandé une audience qui a été programmée par son service de protocole (…)», a-t-il précisé. 


Et de lancer ceci : « Il ne faut pas accepter que l’on manipule les Sénégalais en essayant de leur faire croire que le président Wade est en train de mettre la pression du président Macky Sall ». 
« La visite du Sall au président Abdou Diouf, a remis de la distance entre Wade et Macky »
Un autre proche du président Macky Sall est d’avis que la déchirure entre Wade et son successeur ne se limite pas seulement à la volonté de réviser le procès de son fils, Karim. Selon lui, la visite que le chef de l’Etat a effectué à l’ancien président Diouf lors de séjour à Dakar, est aussi à l’origine de cette brouille.

Selon le quotidien, l’ex-Président a été accueilli chaleureusement le 12 octobre 2019, par son successeur Macky Sall. Mais en retour, Me Wade a constaté un certain retard dans l’accomplissement de la promesse de Macky Sall qui, entre-temps, est parti rendre visite au Président Diouf en séjour à Dakar. Une situation qui a (re) mis de la distance entre les deux hommes. 

« Personne ne peut lui reprocher d'avoir rendu visite au président Abdou Diouf», a conclu la même source.

Pour rappel, dimanche dernier sur le plateau de l'émission Face2Face, le journaliste Cheikh Yérim Seck avait déjà révélé que la visite de Macky à Abdou Diouf avait été mal perçu par son prédécesseur au Palais. 

Aminata Diouf

Vendredi 10 Janvier 2020 - 09:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter