Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



"Omar Sarr a déposé un dossier de reconnaissance pour son propre parti depuis fin 2018" (Cadre Pds)



"Omar Sarr a déposé un dossier de reconnaissance pour son propre parti depuis fin 2018" (Cadre Pds)
Le comportement rebelle de Oumar Sarr au sein Parti démocratique sénégalais (Pds) ne daterait pas du dernier remaniement du Secrétariat du Parti. Selon un membre bien placé dudit parti, Oumar SARR avait bel et bien décidé de quitter le parti et que cette foudre contre son mentor n’est que du poudre aux yeux. 

Ce, en déposant « un dossier de reconnaissance d'un parti depuis fin 2018...Le parti s'appelle Pareel Song Daan (P.S.D)...C'est Ibrahima Sakho, ancien préfet de Dakar et actuel DG du ministère de l'Intérieur qui a diligenté le dossier qui était en stand bye à la préfecture... Il y a 3 semaines. Oumar SARR était à la préfecture puis à la gouvernance pour les enquêtes... le dossier est actuellement à la BNSE( Brigade Nationale de Sécurité de l'État)...», révèle la source.

Mieux notre interlocuteur ajoute que ce plan de guerre que Omar et Cie comptent débuter ce vendredi contre Wade et fils « n'est que cinéma, pour se faire exclure, se présenter en victimes et annoncer leur parti... » lâche t-il . Car, lorsque le parti était en pleine campagne de parrainage pour Karim Wade, « Oumar SARR et ses amis avaient déjà muri leur plan... Au service de Macky... »

Les raisons et conséquences de la présence de Oumar sarr au lancement du Dialogue national
En tous cas, allié de toujours d’Abdoulaye Wade, pilier également du (PDS), Oumar Sarr avait passé outre la consigne de boycott du Dialogue national formulée par chef du parti, Abdoulaye Wade. Mardi 28 mai,  le Secrétaire général adjoint du PDS s’est présenté au palais présidentiel pour assister au dialogue lancé par le chef de l’Etat Macky Sall estimant qu’il venait « en son propre nom, sans engagé le Pds ». 
Une rupture claire avec la ligne édictée par l’ex-chef de l’État, qui annonçait à la veille dans un communiqué  de « maintenir sa décision de ne pas y participer ». 

Et certains responsables libéraux ont commencé à se poser des questions sur l’attentisme constaté dans la mise en branle de «la correction» qui devrait être infligée au maire Dagana. 
Le « Pape du Sopi » a fini par exhausser leur vœu.  D’abord une délégation du Pds s'est rendue à Touba sans Oumar Sarr. Ensuite, le Secrétariat exécutif national (Sen) du Pds a été dissout et Oumar Sarr zappé du nouveau Secrétariat national.

Fana CiSSE

Vendredi 23 Août 2019 - 10:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter