Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Premier League : Liverpool bat Everton à la dernière seconde dans le derby de la Mersey

Liverpool a miraculeusement battu son voisin Everton (1-0), ce dimanche à Anfield. Les Reds restent deuxièmes à deux points du leader Manchester City.



Premier League : Liverpool bat Everton à la dernière seconde dans le derby de la Mersey
A une poignée de secondes près, Liverpool était le grand perdant de cette 14e journée de Premier League en haut du classement avec Tottenham, surclassé par Arsenal (2-4). Mais les Reds ne sont pas les Reds pour rien. Devant leur formidable public d'Anfield, ils ont arraché dans les dernières secondes la victoire dans le derby de la Mersey face à l'autre club de la ville, Everton (1-0). Un succès donc doublement important.

La lumière est venue de Divock Origi, alors que l'ancien Lillois n'avait pas encore joué cette saison en Premier League. Il est entré à la 84e minute à la place de Firmino et il a poussé de la tête un ballon remis en jeu par Pickford alors qu'il allait rebondir juste derrière la transversale (90e+6). C'était la dernière occasion du match.

Si Firmino et Salah (sortis respectivement à la 84e et 75e) n'ont pas été très en vue, c'est le moins que l'on puisse dire, Sadio Mané l'a été davantage. Mais il n'a pas forcément été à son avantage sur trois grosses occasions qu'il n'a pas réussi à convertir. Le Sénégalais s'est signalé en début de match mais il a tiré au-dessus (11e).

Et juste avant l'heure de jeu, l'ancien Messin a vendangé deux fois, en frappant à côté (53e) puis une nouvelle fois au-dessus de la cage de Pickford. Le portier des Toffees s'est magnifiquement employé devant Shaqiri (34e). Son homologue de Liverpool, Alisson, a lui aussi brillé : le Brésilien s'est distingué avec un sauvetage incroyable devant Gomes (21e).

En fin de match, Liverpool a poussé. Firmino (81e), Mané (86e) et Origi (87e) ont fait trembler Everton, qui a donc fini par plier dans les dernières secondes.

Toujours invaincus en championnat cette saison (11 victoires et 3 nuls), les joueurs de Jürgen Klopp restent à deux longueurs du leader City. Et ils ont rebondi - même si la manière laisse un peu à désirer - après le revers en Ligue des champions face au PSG (1-2), mercredi dernier au Parc des Princes.

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 2 Décembre 2018 - 19:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Décembre 2018 - 15:27 Un pacte politique au Nigeria sans Atiku