Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Présidentielle 2019 : Macky Sall pourrait être abandonné par de nombreux alliés, selon Momar Diongue

L’approche de la présidentielle de 2019 pourrait faire tanguer le navire Benno bokk yakaar. C’est l’avis de l’analyste politique Momar Diongue qui pense que plusieurs membres des partis constituant sa coalition pourraient lui tourner le dos.



Présidentielle 2019 : Macky Sall pourrait être abandonné par de nombreux alliés, selon Momar Diongue

«Il faut reconnaitre que cette coalition ne peut pas sortir indemne des enjeux liés à la présidentielle de 2019. Qu’est-ce qui me le faire dire ? Il est clair que la coalition ne va pas rester telle qu’elle d’ici 2019, pour des raisons bien simples. La situation au Ps sera difficilement tranchée et il y aura une partie qui sera avec Macky Sall et il y aura clairement une autre  qui ne sera pas avec lui. Pour la Ld, on va assister quasiment au même scénario», a déclaré Momar Diongue dans un entretien accordé à Sud Quotidien.
 

L’analyste politique de poursuivre : « Il y a une frange de la Ld qui ne se retrouvera pas derrière une candidature de Macky Sall. Il y a même des alliés de Macky 2012 qui, une fois à l’approche de la présidentielle, vu qu’ils ont toujours estimé ne pas avoir été traité proportionnellement à l’apport à la victoire de Macky Sall en 2012, il peut y avoir même de la reconfiguration au sein de Macky 2012. Là, je n’exclus pas qu’une certaine frange de Macky 2012, pour n’avoir pas été satisfaite du traitement que Macky Sall leur a réservé, puisse se retrouver autour d’un autre candidat que Macky Sall».
 

Ce qui lui fait dire que : «Macky Sall, même s’il a réussi la prouesse de garder jusque-là en vie Benno Bokk Yaakaar, malgré certaines défections, pourrait voir certaines franges de cette coalition se retrouver autour d’autres candidatures que la sienne. C’est pour cette raison que je pense qu’il y aura une reconfiguration qui se fera au sein de Bby à l’approche de la présidentielle 2019 et quand le jeu politique sera beaucoup plus lisible. Il y a quelqu’un comme Thierno Alassane Sall qui va lancer un mouvement et qui va sans doute se positionner comme candidat à la présidentielle de 2019. Est-ce que certains partis membres de Bby ne pourraient pas se retrouver dans son combat ? C’est une hypothèse parmi tant d’autres».


Ousmane Demba Kane

Mercredi 25 Octobre 2017 - 18:13




1.Posté par Ndiaye le 26/10/2017 13:26
Comme le redicule ne tue pas au senegal
Il est dificile de trouver dans ce monde un anlyste nul comme toi ndiongue
Tu es partisan binocle
Et prend ses reves pour des realites

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter