Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



RDC: le grand flou en Belgique autour de la restitution de la dent de Patrice Lumumba



Figure de l’indépendance congolaise, il avait été exécuté en janvier 1961 avant que son corps ne soit dissout dans de l’acide. Une dent qui lui appartiendrait a été retrouvée il y a 5 ans chez la fille d’un policier belge chargé à l’époque de faire disparaître le corps. Selon la Rfi, cette relique, les autorités belges doivent la restituer à la famille d’ici au 30 juin prochain.

À quelques jours de l’échéance, ni Bruxelles ni Kinshasa ne sont en mesure de donner plus d’informations sur les modalités de cette restitution. Dans ce contexte, une vingtaine de personnalités très impliquées dans ce dossier, tel l’historien Elikia M’Bokolo, le cinéaste Raoul Peck ou encore le chercheur Ludo de Witte, viennent de publier une tribune intitulée « La Belgique va-t-elle se débarrasser des restes de Lumumba dans le silence et la honte ? »

Après plusieurs annonces du côté congolais et belge, le programme du rapatriement des restes de Patrice Lumumba, gardés illégalement pendant plus de 60 ans en Belgique comme "un trophée de chasse" par le commissaire de police belge Gerard Soete puis, après la mort de ce dernier, par sa fille, est donc sur le point d’être finalisé. Depuis plusieurs années, "ces restes" sont dans les mains de la Justice belge, et selon le procureur fédéral, il s’agirait d’une dent. Cette dent venant du corps du Premier ministre congolais, martyrisé et dissout dans un bain d’acide sulfurique en 1961. Le 22 juin prochain, les restes seront enfin rapatriés vers le Congo, son pays natal.

Ndeye Fatou Touré

Jeudi 3 Juin 2021 - 16:27


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter