Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ressources pétrolières et minières: CC-RAPMS dépose 6 plaintes contre «Macky Sall et de ses complices»



Composé «de tous les Sénégalais du terroir et de l’étranger concernés par la gestion scandaleuse de nos ressources pétrolières et minières», le Collectif Citoyen Pour le Recouvrement des Avoirs Pétroliers et Miniers du Sénégal (CC-RAPMS) a été créé créé pour lutter contre le bradage des ressources pétrolières et minières du Sénégal, regrouper et continuer les combats individuels menés dans ces dossiers par beaucoup de Sénégalais. Beaucoup d’entre eux ont eu à souffrir des représailles, menaces, et intimidations du Gouvernement de Macky Sall et de ses complices dans cette affaire.

Selon la déclaration parvenue à PressAfrik, «les objectifs de ce Collectif sont de continuer ce combat et de récupérer les biens pétroliers et miniers du Sénégal qui ont été spoliés par le Président de la République, en complicité avec son frère, des multinationales étrangères et des mercenaires économiques étrangers, tels Mr. Frank Timis et Mr. Ovidiu Tender».
 
Comprenant «de simples citoyens Sénégalais, des acteurs politiques, des journalistes, et des acteurs de la société civile», le Collectif est «ouvert à tout Sénégalais qui, comme (eux), partage la vision d’une gestion sobre et vertueuse de nos ressources naturelles».

Dans sa démarche, le Collectif a engagé «un combat sur deux (2) fronts: Le premier a été l’internationalisation des plaintes et récriminations, le deuxième sera l’implication des Sénégalais concernés dans la gestion de leur bien, à travers une pétition nationale». Et, dans ce cadre, «les Plaintes et Récriminations ont été déposées (au niveau) des organisations anti-corruption qui ont soit une juridiction appropriée qui régit les sociétés ou les individus impliqués dans cette affaire, en tant que citoyen ou résident de ces pays ou un traité ou convention anti-corruption dont le Sénégal est signataire».

«À cet effet, nous avons déposé des plaintes, et récriminations auprès des organisations suivantes le Département de la Justice Américaine (DOJ) dans le cadre de la loi contre les pratiques corruptrices à l’Étranger communément appelé le FCPA, le Securities and Exchanges Commission (SEC) qui régit les entreprises américaines cotées en bourse, toujours dans le cadre du FCPA, le Serious Fraud Office (SFO) de Londres, en Grande Bretagne, dans le cadre de la Bribery Act, ou la Loi contre la Corruption, la Police Fédérale de l’Australie dans le cadre de leur loi anti-corruption, la Convention des Nations Unies contre la Corruption (UNCAC), dans le cadre du Traite du même nom signé par le Sénégal et le Conseil Consultatif anti-Corruption de l’Union Africaine dans le cadre de la Convention de l’Union Africaine pour la Prevention et le Combat contre la Corruption… ». 

Adama Gaye, Alioune Gueye, Seydou Bocoum, Babacar BA, Abdourahmane Sow et Cie demandent «à tout Sénégalais épris d’amour pour son pays, et désireux, comme nous, de consacrer nos richesses nationales au développement inclusif de tous ses fils et filles de se joindre au Collectif, de signer la pétition nationale».   
 


Samedi 6 Mai 2017 - 13:30




1.Posté par Ndiaye le 06/05/2017 23:13
C"est dificile de deposer une plainte si on vous deboute que ferez vous?
On vous connait

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter