Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sénégal-élections locales-"Benno Siggil Sénégal" : Un large front contre Wade

Le Front Siggil Sénégal (FSS) et l’opposition parlementaire se sont retrouvés. Ils iront ensemble aux élections locales de mars 2009. La coalition «And Siggil Sénégal» cède ainsi la place à «Benno Siggil Senegaal». C’est en marge de la conférence des leaders du Front Siggil Senegaal qu’une rencontre a été organisée avec une délégation de l’Initiative Citoyenne pour la République/Bennoo Wallu Askan wi.



Opposition parlementaire et le Front Siggil Sénégal se liguent contre Wade
Opposition parlementaire et le Front Siggil Sénégal se liguent contre Wade
C’est maintenant officiel. Une large coalition de l’opposition fera face au pouvoir. Elle va réunir les partis membres du Front Siggil Senegaal et ceux de l’Initiative Citoyenne pour la République/Bennoo Wallu Askan wi. Cette coalition sonne ainsi le glas de «And Siggil Sénégal» pour donner naissance à «Benno Siggil Senegaal».

Ces deux sensibilités de l’opposition sénégalaise ont décidé d’unir leurs forces à la suite d’une analyse de la situation nationale. Pour eux, cela recommande «l'union la plus large pour réfléchir, décider et agir ensemble dans les plus brefs délais pour mettre fin à la politique catastrophique d’Abdoulaye Wade, de son gouvernement et de son Parti, le PDS dont le caractère nocif vis-à-vis des intérêts du peuple est chaque jour de plus en plus évident».

Selon la déclaration de naissance de «Benno Siggil Senegaal», c’est «après des échanges approfondis que les deux structures ont abouti à une parfaite identité de vue sur la gravité de la situation du Sénégal marquée par une crise politique, économique, sociale et morale sans précédent».

Le FSS et l'ICR/Bennoo Wallu Askan wi ont fait savoir : « cette crise a pour cause principale la politique désastreuse de Abdoulaye Wade et de son régime, qui en quelques années, ont ruiné l'espoir né de l'Alternance du 19 Mars 2000 et engagé le Sénégal dans la voie de la régression économique, du recul démocratique, de la déliquescence dans tous les secteurs de la vie nationale. Ce sont là des conséquences d'une politique de gabegie généralisée, de corruption, de détournement des ressources nationales au profit d'un groupe minoritaire qui a érigé la prédation en objectif premier de son maintien au pouvoir».

Les deux parties ont appelé à un sursaut salutaire de l'ensemble des citoyens patriotes et démocrates de notre pays à quelque niveau qu’ils se trouvent.

Pour la fiabilité du processus électorale, le FSS et l'ICR/Bennoo Wallu Askan wi ont mis en garde Abdoulaye Wade et son Gouvernement contre toute tentative de fausser l'expression du suffrage populaire.

Mame Coumba Diop

Vendredi 2 Janvier 2009 - 21:50


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter