Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Seydi Gassama juge "irresponsable" la déclaration de Jules Ndéné et met en garde Macky



Seydi Gassama juge "irresponsable" la déclaration de Jules Ndéné et met en garde Macky
Le Directeur exécutif de Amnesty international Sénégal, Seydi Gassama a jugé "irresponsable" la déclaration de l’ancien Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, qui a demandé à l’Etat de ne pas reculer et de mater les manifestations du Collectif NOO LANK, contre la hausse du prix de l’électricité. Le défenseur des droits de l’Homme a aussi invité le président Macky Sall à ne pas tomber sans son piège.
 
« Cette déclaration est d’une très grande irresponsabilité de la part d’un ancien Premier ministre. Ce n’est pas une attaque armée qui met en danger la sécurité de l’Etat du Sénégal. Ce sont des citoyens qui veulent manifester de façon pacifique à la Place de l’Indépendance. Appeler à les mater est non seulement inacceptable mais aussi irresponsable de la part de quelqu’un qui a occupé de hautes fonctions dans ce pays », a commenté M. Gassama, joint par PressAfrik.
 
« Le gouvernement que Souleymane Ndéné Ndiaye dirigeait (sous régime de Wade) avait autorisé des manifestations à la Place de l’indépendance. Pourquoi aujourd’hui il pense qu’on ne peut autoriser une telle manifestation. Il dit que l’Etat ne doit pas reculer. Je voudrais lui rappeler que l’Etat avait reculé au moment où il était Premier ministre », a ajouté le défenseur des droits de l’Homme.
 
M. Gassama a évoqué les événements du 23 juin 2011, qui ont vu l’Etat être obligé d’autoriser une manifestation devant les grilles de l’Assemblée nationale. Ce même Etat qu’il dirigeait était obligé de retirer le projet de loi anti-démocratique qui devait permettre à Abdoulaye Wade d’être réélu avec 25% de suffrages.
 
Selon lui, l’Etat doit écouter son peuple. Gamassa a, par ailleurs, appelé au calme aussi bien les manifestants de NOO LANK que le gouvernement, invitant le chef de l’Etat Macky Sall à ne pas tomber dans le piège de Souleymane Ndéné Ndiaye.
 
« Lors de la manifestation de NOO LANK vendredi denier, les gens qui étaient dans la rue, ne sont pas que des activistes. Il y avait des personnes du troisième âge, des mamans, des électeurs de Macky Sall. Ces gens voulaient que la hausse du prix de l’électricité soit retirée, car elle est insupportable pour les Sénégalais », dit-il.
 
En outre, Gassama a rappelé à Souleymane Ndéné Ndiaye que ces jeunes qu’il appelle à mater, ce sont eux qui avaient fait des sacrifices en 2011 pour qu’il puisse dégager,  même s’il est revenu dans le gouvernement par la porte de derrière.

Salif SAKHANOKHO

Jeudi 19 Décembre 2019 - 10:33




1.Posté par Ndiaye le 19/12/2019 14:00
On est démocratie et libre de dire ses pensées vous êtes les seuls à avoir cette exclusivité c'est ce que tu veux nous savoir
Suis sénégalais je ne manifesterait pas comme beaucoup de milliers de senegalais
Que cesse la pensée Unique que veut instaurer l'opposition et ses affidés

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter