Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Sierra Leone: regain de tensions avant le second tour de la présidentielle

En Sierra Leone, plusieurs incidents ont éclaté la semaine dernière entre des partisans des deux finalistes du second tour de la présidentielle : Samura Kamara, sorti en tête du premier tour, et Julius Maada Bio, qui s'affronteront le 27 mars prochain. Mais en attendant le scrutin, la perspective de nouvelles violences inquiète, dans un pays profondément marqué par des années de guerre civile.



Violences entre partisans rivaux, maisons incendiées... Ces incidents ont été signalés dans plusieurs villes du pays. A Port Loko (dans le nord), à Kono et Kailahun (dans l'est), ou encore à Bo (dans le Sud).
 
C'est dans cette dernière localité qu'un membre de la Commission électorale, en charge de l'organisation des élections, a été attaqué et blessé avant d'être hospitalisé. Des sources policières citées par l'Agence France-Presse font état de plusieurs arrestations.
 
Ces tensions inquiètent la société civile et les observateurs étrangers. Le CHRDI se dit « préoccupé par l'explosion des sentiments tribaux ». L'ONG locale de défense des droits de l'homme demande aux responsables politiques de « ne pas attiser les tensions au sein de la population ».
 
« Prévenir toute escalade de la violence »
 
Même appel à la retenue du côté des observateurs étrangers. Dans un communiqué commun, les ambassadeurs européen, britannique, allemand et américain appellent les autorités à « prévenir toute escalade de la violence ».
 
Un message également adressé à la population sierra-léonaise qui reste profondément marquée par neuf années de guerre civile entre 1991 et 2002. Un conflit sanglant dans lequel près de 120 000 personnes ont perdu la vie.

Rfi.fr

Lundi 19 Mars 2018 - 09:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter