Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Souleymane Ndéné Ndiaye sur la candidature de Youssou Ndour : « sa mission n’est pas de diriger, mais de chanter »

Invité à l’émission « Et si on en parlait » de la Télévision privée de Youssou Ndour, le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye s’est complètement défoulé sur l’artiste musicien qui a d’ores et déjà déclaré sa candidature à la présidentielle prochaine.



Souleymane Ndéné Ndiaye sur la candidature de Youssou Ndour : « sa mission n’est pas de diriger, mais de chanter »
Selon lui, Youssou Ndour n’a pas l’étoffe d’un homme d’Etat. Par conséquent, il n’a qu’à se consacrer à sa musique qu’il sait si bien faire. Le PM Souleymane Ndéné Ndiaye n’a pas fait de cadeau au leader du mouvement citoyen « Fekke Maci Boolé » sur la chaîne de télé de ce dernier. « Youssou Ndour s’est complètement trompé en s’investissant dans le champ politique. Car ce n’est pas parce que qu’on a du succès dans la musique qu’on se permet de briguer le suffrage des Sénégalais », soutient le directeur de campagne de Me Wade, candidat à sa propre succession.

« Sa candidature n’est pas sérieuse. Pour pratiquer l’Etat, il faut le connaître. Il n’a aucune chance. Si j’avais un conseil à lui donner, je lui demanderais de se consacrer à sa musique », martèle Souleymane Ndéné Ndiaye, avant d’ajouter : « Un chanteur diriger le Sénégal ? Cela ne se réalisera pas ».

Par ailleurs, le directeur de campagne du candidat Me Wade a tenté de minimiser les tensions qui minent le Pds (Parti au pouvoir) à la veille d’une élection cruciale, le 26 février prochain. A l’en croire, les notes discordantes enregistrées çà et là avec la suspension de la mise en place des comités électoraux sont un épiphénomène. Pour lui, c’est que certains responsables avaient mal compris la mission de Djibo Kâ, coordonnateur des Fall. Selon lui, ce dernier ne montait pas à travers ses tournées des comités électoraux, mais des bureaux des Forces alliées (Fal) qui soutiennent la candidature de Me Wade, cite le journal « L’As quotidien ».

C’est pour calmer les esprits que le président à gelé tout. « En attendant que la tempête passe », ajoute-t-il.


Lundi 16 Janvier 2012 - 11:44




1.Posté par ousmane ndoye le 16/01/2012 20:13
COUCO WAKHOUL WALISCO Cé REGRETTABLE ET JE CROIS QU,IL VEUT SE SUICIDER ET JE REMERCIE LE PR DE L,AVOIR AVERTI AU NOM DES FANS

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter