Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Syrie : des milliers de rebelles et de civils fuient la Ghouta orientale

Des milliers de combattants rebelles et leurs familles ont continué d'évacuer la Ghouta orientale, dimanche en Syrie, pour fuir les combats qui se poursuivent dans la région depuis plus d'un mois.



Un convoi de 26 autobus a fui l'enclave en direction d'Idleb, la dernière province qui échappe au contrôle de Damas.

Ces évacuations surviennent à la suite d'un accord conclu entre le groupe islamiste Faylaq al-Rahmane et la Russie, alliée du régime de Bachar Al-Assad. L'entente prévoit aussi la libération de détenus par les rebelles.

« J'ai décidé de partir pour sauver la vie de ma femme et de mes enfants, mais je reviendrai dans la Ghouta combattre le régime », a promis Abou Mohamad, un combattant rebelle de 27 ans.

Le gouvernement syrien offre aux rebelles et aux résidents masculins le choix de rendre les armes, de signer pour la conscription militaire ou de quitter les lieux avec leurs familles vers des territoires contrôlés par des rebelles ailleurs en Syrie.

Des dizaines de milliers de personnes à travers le pays ont décidé de quitter la région avec leurs familles plutôt que de servir dans l'armée ou de risquer d'être arrêtées par les services de sécurité.

« Nous abandonnons nos foyers, nous n'avons plus d'argent, plus de maison, même plus de vêtements à emporter à cause des bombardements. Comment accepter de vivre avec ceux qui ont massacré ma famille et mes amis? », raconte Hamza Abbas, un civil.

Des voix affirment qu'il s'agit de déplacements forcés, et le fruit de tactiques brutales ayant privé des centaines de milliers de civils de nourriture et de médicaments et les ayant soumis à des années de violences.

L'ONU et le comité international de la Croix-Rouge ont d'ailleurs refusé de faciliter les évacuations de la Ghouta orientale.


radio-canada.ca

Lundi 26 Mars 2018 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter