PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)




TER Dakar-AIBD : le financement bouclé, Amadou BA chante la BAD



« Avec la signature de cet accord de prêt, j’ai le plaisir d’annoncer que nous venons de boucler le financement d’un des projets phares du PSE (Plan Sénégal Emergent), grâce à l’accompagnement de la BAD (Banque Africaine de Développement), pour un montant de 120 milliards de FCFA qui s’ajoute ainsi aux concours financiers de la BID (Banque Islamique de Développement) pour 197 milliards de FCFA et de la coopération française pour 133 milliards de FCFA. L’Etat du Sénégal assure sa contrepartie financière pour un montant de 124 milliards de francs CFA », déclare le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.

Pour une annonce de 400 milliards de FCFA, la BAD qui a atteint un cumul d’approbations de 473 milliards de FCFA, soit un taux de concrétisation des engagements financiers de 118%, à un (1) an et six (6) mois du terme de la première phase quinquennale du PSE, vient « quasiment d’honorer » ses engagements pris lors de la 7ème Réunion du Groupe consultatif, tenue à Paris les 24 et 25 février 2014, pour le financement du gap du Plan d’Actions Prioritaires (PAP) 2014-2018 du Plan Sénégal Emergent (PSE).

D’où ce « vibrant hommage » rendu par Amadou BA au Directeur Régional de la BAD et son équipe pour « les efforts consentis en vue de consolider et renforcer la position du Groupe de la (BAD) en tant que première banque de développement du Continent et Institution financière multilatérale majeure au plan international ».

« En dépit de la grande ampleur des défis qui se posent à elle en matière de coopération au développement et de lutte contre la pauvreté en Afrique, la BAD a, admirablement, su jouer pleinement son rôle dans l’ensemble des pays du continent à travers, notamment, l’octroi de ressources longues à des conditions très concessionnelles qui ont permis d’accompagner de manière efficace la mise en œuvre de nos projets et programmes de développement », indique-t-il.

L’accord de financement du projet « Train Express Régional Dakar-Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) », surnommé « TER Dakar-AIBD », a été signé ce vendredi 21 juillet 2017.

Un « événement majeur » qui est « l’aboutissement d’un travail acharné, mené de mains de maîtres et dans un grand esprit d’équipe par les experts du gouvernement (du Sénégal) et de la BAD », soutient Janvier LITSE, Directeur Général du Bureau Régional de Développement et de Prestation de services pour l'Afrique de l'Ouest de la BAD, avant de souhaiter « plein succès au Projet du TER ».

«Dans une perspective d’accroissement du taux de motorisation des ménages, le TER assurera, dans sa première phase, dès 2019, la liaison de Dakar et Diamniadio en acheminant 115 000 voyageurs par jour contre 15 000 voyageurs actuellement pat le Petit Train de Banlieue », assure Mansour Elimane Kane, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement. 


Vendredi 21 Juillet 2017 - 23:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter