Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Tambacounda: «Je refuse de répondre à la convocation de la police», Barthélémy Dias

Le maire de Sicap/ Mermoz, a été convoqué par la police de Tambacounda suites aux échauffourées entre les partisans du ministre de la justice, Me Sidiki Kaba et les limitants de Khalifa Ababacar Sall. Il est accusé d’avoir sorti une arme. Mais, Barthélemy Dias de soutenir, qu’ «il n’acceptera pas de répondre à la provocation».



«Je répondrai à une convocation en bonne et due forme. Mais, je n’accepterai pas de répondre à la provocation», déclare Barthélemy Dias qui, ces derniers temps,  a toujours des problèmes avec la Justice.

Selon le député-maire, «(ils) ont été agressés par des partisans du ministre Sidiki Kaba», «ce qui est inamissible dans une République qui se respecte», regrette-t-il.

Barthélemy Dias d'expliquer: «C’est une visite qui a déjà été annoncée et la police n’avait pris aucune disposition pour nous protéger. C’est un coup ourdi qui a été orchestré pour saboter notre tournée et je refuse de répondre à cette convocation parce que je considère que je n’ai rien à dire à la police». «Je refuse de répondre à la convocation, ils n’ont qu’à venir me chercher, je refuse», persiste et signe Dias fils. 

«Tous ceux qui tenteront de nous empêcher de faire notre tournée politique, ils le font à leurs risques et périls. Nous n’accepterons pas, d’aller vers les citoyens, porteurs de messages, d’une alternative crédible et que des énergumènes se permettent d’attaquer notre cortège et s'en prennent  physiquement à nous, nous ne l’accepterons pas», avertit le maire de Mermoz - Sacré Coeur.


Et, «la police n’a qu’à faire son travail au lieu de nous faire perdre notre temps avec des convocations qui relèvent plus d’une provocation. Nous n’avons jamais attaqué et n'attaquerons jamais un quelconque responsable de l’APR (Alliance Pour la République, parti présidentiel) ou bien saboter une manifestation  de l’APR, parce que nous sommes des démocrates», fulmine Barthélémy Dias sur les ondes de la Rfm.

 

Aminata Diouf

Lundi 27 Février 2017 - 09:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter