Terrible revers de l'Armée américaine au Niger : 3 soldats tués par le jihadistes



Terrible revers de l'Armée américaine au Niger : 3 soldats tués par le jihadistes
L'armée américaine a subi un énorme revers dans la nuit de mercredi à jeudi à la frontière entre le Mali et le Niger. Des assaillants en provenance du mali ont attaqué des éléments des Forces spéciales nigériennes et leurs formateurs des commandos américains. Plusieurs soldats sont morts ou portés disparus, selon différents médias internationaux. Aucun bilan officiel pour le moment, mais on évoque 3 morts et 2 blessés du côté américain. 

C'est un grand revers pour l'armée nigérienne, mais surtout celle américaine, d'après le journaliste et directeur de l'information de la Tfm Barka Ba. "On peut dire que ces terroristes, qui sont à l'origine de cette attaque ont frappé un très grand coup. Parce que dans la compétition entre les différents groupes jihadistes, arriver à abattre des soldats américains est une sorte de graal. Et les militaires qui sont tombés là-bas, c'est la crème des Forces spéciales et de surcroît c'est des instructeurs qui ont été dépêchés là-bas dans le cadre d'une mission qui vise à encadrer certaines forces africaines dans la lutte contre le terrorisme", a-t-il analysé.

Toujours selon, le journaliste du Groupe futurs médias, cette attaque pourrait emmener le président américain à revoir sa position sur le financement du G5 Sahel. "Je pense qu'un Président comme Donald Trump qu'on connait assez impulsif, ne pourra pas ignorer la mort de soldats américains. On sait tous que depuis que les américains ont perdu une vingtaine de soldats en somalie, l'opinion publique américaine difficilement de telles pertes. Le spectacle de soldats américains entre les mains de jihadistes qui pourraient être l'objet de mauvais traitements, peut être un traumatisme majeur pour l'armée américaine. Et Trump sera obligé de s'engager un peu plus en Afrique, alors que c'était pas son objectif de départ. Et donc conséquemment de prendre plus au sérieux le G5 Sahel et de les appuyer un plus sur le plan matériel et financier", a expliqué Barka Ba
 
 

AYOBA FAYE

Jeudi 5 Octobre 2017 - 14:54




1.Posté par mayday le 05/10/2017 15:33
le terrain est différend des studios de TV et des plateaux de tournage des films de propagande US. Les GI'S l'ont appris à leurs dépens Au Vietnam, en Somalie, en Irak et en Afghanistan.
Rajah Garaudy, RA, disait que "les armes aussi sophistiquées qu'elles soient sont entre les mains d'humain et quand quelque chose casse dans le moral , celles -ci tombent de leurs mains"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter