Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Un avion russe abattu par l'armée syrienne: Moscou accuse Israël

Quinze militaires russes ont été tués dans la chute d'un avion de reconnaissance russe, abattu par la défense aérienne syrienne. Au même moment, la province de Lattaquié en Syrie faisait face à des frappes israéliennes. Moscou impute toute la responsabilité de l’incident à l’armée israélienne. Le ministère russe des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur israélien.



L'avion a été abattu par des tirs de missiles de l’armée syrienne. Il devait atterrir sur la base militaire russe située dans la région de Lattaquié, mais il a été pris sous le feu syrien alors qu’au même moment selon l’armée russe l’armée israélienne menait une opération dans le secteur. Ce sont des missiles syriens qui ont provoqué le crash, mais aux yeux des autorités russes c’est bien Israël qui est à blamer pour la mort des 15 soldats. Pour le ministère russe de la Défense en effet, les pilotes israéliens qui ont conduit le raid nocture sur Lattaquié ont « délibérément » mis en danger l’avion de reconnaissance qui revenait sur sa base.

Interrogé par la télévision russe, le porte parole de l’armée russe Igor Konachenkov, impute clairement toute la responsabilité de l’incident à l’armée israélienne. « Les forces israéliennes ont forcément repéré notre avion alors qu’il se trouvait à 5 kilomètres de hauteur. Néanmoins, elles ont délibérément conduit cet acte de provocation. Israël n’a pas prévenu le commandement russe en Syrie de cette opération. L’avertissement n’a été donné, sur la ligne d’alerte, qu’une minute avant les tirs… ce délai était insuffisant pour mettre l’avion russe à l’abri… »

Le ministère russe de la Défense parle de «provocation»

L’armée russe parle de « provocation », et dans un entretien au téléphone avec son homologue israélien, le ministre de la Défense Sergueï Choigou affirme que son pays se réserve le droit de « riposter » après le crash de l’avion russe.

« La faute » pour la mort des 15 militaires russes « repose entièrement sur Israël » a notamment déclaré Sergueï Choigou. Signe de la colère manifestée par Moscou à l’encontre de Tel Aviv : le ministère russe des affaires étrangères a fait savoir qu’il avait convoqué l’ambassadeur israélien à Moscou

Plus réservé en revanche pour l’instant le porte parole du Kremlin s’est refusé à tout commentaire sur l’avenir des relations entre la Russie et Israël. « La situation est en cours d’analyse » s’est contenté de répondre Dmitri Peskov, le porte parole de la présidence russe, à une question sur l’avenir des relations entre Irsael et la Russie.

Rfi.fr

Mardi 18 Septembre 2018 - 17:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter