Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Un parti de la mouvance présidentielle s’oppose au report des Locales



Le président de « Synergie Républicaine », un parti de la mouvance présidentielle,  Mohamed Moustapha Diagne s’est opposé au report des élections Locales, initialement prévues le 1er décembre 2019. IL a demandé l’installation de délégations spéciales dans les collectivités territoriales.

« Il ne faudrait pas les uns profitent du dialogue pour séjourner dans les pouvoirs locaux. J’ai l’impression que certains profitent de ce dialogue national pour conserver le pouvoir local alors leurs mandats sont terminés. Si ce dialogue doit encore durer pendent une année, à partir de ce moment, Synergie Républicaine estime qu’il faut enlever les directions locales et le remplacer par les délégations spéciales puisque  nous allons vers des compétitions. Plus ils vont séjourner au pouvoir, plus ils vont trouver des moyens pour préparer les élections », a-t-il déclaré.

M. Diagne est convaincu qu’il est possible de mettre des délégations spéciales dans toutes les collectivités territoriales du pays. « Il est tout à fait possible de trouver 555 directions pour remplacer les conseillers municipaux et départementaux ».

Prévues le 1er décembre, les élections ont été reportées en 2020, à l’issue d’un consensus entre classe politiques lors du dialogue national. Dans un communiqué parvenu à PressAfrik, quinze (15) organisations de la société civile dont l’ONG 3D et et le Forum civil ont exigé du gouvernement sénégalais, la tenue des élections Locales, le 28 juin 2020.

Salif SAKHANOKHO

Mardi 5 Novembre 2019 - 13:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter