Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Un partisan de Trump attaque un caméraman de la BBC pendant un meeting du président



Lors d'un rassemblement de campagne à El Paso, au Texas, un partisan de Donald Trump a violemment poussé un cameraman de la BBC, en train de filmer le discours du président.

"Je ne savais pas ce qu'il se passait". Ron Skeans, un cameraman de la BBC, envoyé lundi soir sur un rassemblement de campagne à El Paso (Texas), a été poussé violemment par un homme, apparemment un militant de Donald Trump selon la BBC.

Sur la vidéo de la BBC, on peut observer l'image du président Donald Trump basculer au sol. Puis quand la caméra se relève, elle filme un homme très énervé en train de jurer "Fuck the medias" ("J'emmerde les médias").

L'homme est ceinturé par quelqu'un. Il porte une casquette rouge "Make America Great Again", signe de ralliement des partisans de Donald Trump.

Ron Skeans raconte avoir été frappé deux fois par l'homme, avant qu'il ne soit immobilisé par un blogueur. Le journaliste "va bien", assure Eleanor Montague, productrice de BBC Washington, dans un tweet. Elle raconte toutefois que l'homme qui a poussé Ron Skeans s'est attaqué à plusieurs autres équipes de presse.

Donald Trump interrompt son discours
Le président Donald Trump, qui a vu la scène, a interrompu son discours avant d'être sûr que le journaliste allait bien. Un membre de l'équipe de campagne a ensuite laissé entendre que le militant était ivre lorsqu'il a bousculé des membres de la presse.

Depuis le début de son mandat, Donald Trump s'en est violemment, et à de nombreuses reprises, pris aux médias, les caractérisant notamment de "Fake News" ("fausses informations" en français). En août, lors d'une intervention en Pennsylvanie, il s'était attaqué verbalement aux journalistes en face de lui, les traitant notamment de gens "horribles, affreux". Il avait alors provoqué les huées de la foule contre la presse présente.

bfmtv

Mardi 12 Février 2019 - 13:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter