Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Une jeune Indienne tuée pour avoir porté un jean



Une jeune Indienne tuée pour avoir porté un jean
Des informations faisant état de filles et de jeunes femmes brutalement agressées par des membres de leur famille ont récemment fait la une des journaux en Inde. Les incidents ont également mis en lumière l'insécurité des filles et des femmes dans leur propre foyer.

La semaine dernière, Neha Paswan, 17 ans, aurait été battue à mort par des membres de sa famille é dans l'État d'Uttar Pradesh, au nord du pays, parce qu'ils n'aimaient pas qu'elle porte des jeans.

Sa mère, Shakuntala Devi Paswan, a déclaré à la BBC Hindi que l'adolescente avait été sévèrement battue à coups de bâton par son grand-père et ses oncles après une dispute au sujet de ses vêtements. La scène s'est déroulée dans le village de Savreji Kharg dans le district de Deoria, l'une des régions les moins développées de l'État.

"Elle avait observé un jeûne religieux d'une journée. Le soir, elle enfilait un jean et un haut et accomplissait ses rituels. Lorsque ses grands-parents se sont opposés à sa tenue vestimentaire, Neha a rétorqué que les jeans étaient faits pour être portés et qu'elle les porterait", a déclaré sa mère.

La dispute a dégénéré, entraînant la violence, affirme-t-elle.
Shakuntala Devi a déclaré que sa fille était inconsciente et que sa belle-famille a appelé un pousse-pousse pour l'emmener à l'hôpital.

"Ils ne m'ont pas laissé les accompagner alors j'ai alerté mes proches qui se sont rendus à l'hôpital du district à sa recherche mais ils ne l'ont pas trouvée."

Le lendemain matin, a déclaré Shakuntala Devi, ils ont entendu dire que le corps d'une fille était suspendu sur un pont, au-dessus de la rivière Gandak qui traverse la région. Quand ils sont allés enquêter, ils ont découvert que c'était celui de Neha.

La police a déposé une plainte pour meurtre et destruction de preuves contre 10 personnes, dont les grands-parents, les oncles, les tantes, les cousins et le conducteur de Neha. L'accusé n'a encore fait aucune déclaration publique.

BBC

Vendredi 30 Juillet 2021 - 12:02


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter