Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Une journaliste de la chaîne Al-Jazeera arrêtée par la police israélienne à Jérusalem-Est

La journaliste de la chaîne Al-Jazeera, Givara Budeiri, a été violemment arrêtée par les autorités israéliennes samedi 5 juin, alors qu’elle couvrait un rassemblement dans le quartier de Sheikh Jarrah pour le 54e anniversaire de la Naksa, un terme que les Palestiniens utilisent pour décrire l'occupation israélienne de Jérusalem-Est, de la Cisjordanie et de la bande de Gaza en 1967.



Sur les images de l’arrestation, on voit au moins cinq policiers israéliens encerclant Givara Budeiri, la journaliste hurlant : « Ne me touchez pas ! », tentant de se défendre, avant d’être menottée. La caméra de son collègue, Nabil Mazzawi, a été brisée.

 
La journaliste de la chaîne al-Jazeera portait un gilet pare-balle avec l’inscription « presse », elle détient une carte de presse du gouvernement israélien. Elle a précisé à la sortie du commissariat avoir reçu des coups de pieds, avoir été traitée « comme une criminelle », les policiers ne lui permettant pas de retirer son gilet pare-balle ou de fermer les yeux.
 
Libérée sous condition
Elle a désormais un bras dans le plâtre, une fracture a la main gauche et comme condition de sa relâche quelques heures plus tard, la police israélienne lui a imposé de ne plus couvrir l’actualité de Sheikh Jarrah pendant 15 jours.
 
Selon Mostefa Souag, directeur par intérim de la chaîne Al-Jazeera, ces actions violentes des forces israéliennes ont lieu au mépris des droits humains fondamentaux des journalistes. Il dénonce dans un communiqué une volonté « de les faire taire, que ce soit à Gaza ou à Jérusalem ». Car ce n'est pas la première fois qu'il y a des arrestations ciblées de journalistes ces dernières semaines. Reporters sans Frontières parle d'au moins quatorze journalistes palestiniens arrêtés ou mis en détention administrative.

RFI

Dimanche 6 Juin 2021 - 12:50


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter