Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



VIH-SIDA : La Covid-19 pourrait provoquer jusqu’à 150.000 décès supplémentaires en 3 ans



VIH-SIDA : La Covid-19 pourrait provoquer jusqu’à 150.000 décès supplémentaires en 3 ans
La pandémie de Covid-19 menace les progrès accomplis au cours des 20 dernières années dans la lutte contre le Vih, a prévenu l’Onusida, qui ajoute que le nouveau coronavirus pourrait provoquer jusqu’à plus de 150.000 décès supplémentaires en trois ans.

Dans un rapport rendu public jeudi à Genève, l’Onusida estime que la pandémie mondiale détériore une situation déjà préoccupante. La lutte mondiale contre le sida était mal engagée avant que la pandémie de Covid-19 ne frappe, mais la propagation rapide du coronavirus a créé des revers supplémentaires.

Et même si certains pays ont réussi à limiter les effets de la pandémie, moins de personnes ont été détectées et moins de soins ont été donnés.

Par conséquent, la modélisation de l’impact à long terme de la pandémie sur la lutte contre le Vih montre qu’il pourrait y avoir entre 123.000 et 293.000 nouvelles infections supplémentaires par le Vih entre 2020 et 2022.

Le nouveau coronavirus pourrait être responsable cette année et les deux suivantes de 69.000 à 148.000 décès supplémentaires liés au sida. « Les avancées de ces dernières années sont menacées », a déclaré lors d’un point de presse virtuelle depuis Genève, la Directrice exécutive Winnie Byanyima. Et « pour remettre la réponse mondiale sur les rails, il faudra donner la priorité aux personnes et s’attaquer aux inégalités sur lesquelles les épidémies se développent », a ajouté Mme Byanyima.

Salif SAKHANOKHO

Vendredi 27 Novembre 2020 - 11:24


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter