Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Vente présumée de places à «Joyyanti»: après JACT, Abdoul Mbaye parle



Vente présumée de places à «Joyyanti»: après JACT, Abdoul Mbaye parle
C’est la levée de boucliers contre Dembo Sakho et Cie qui accusent Abdoul Mbaye d’avoir confectionné la liste de la coalition «Joyyanti» moyennant de l’argent. Ils affirment que les occupants des dix (10) premières places sur la liste nationale ont tous casqué fort. C’est ainsi que «donnant l’exemple, l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye a mis sur la table 2,5 millions de francs Cfa, tandis que Marie Élisabeth Massaly, chargée de l’École à l’ACT, deuxième, a payé 2,2 millions. Mbaye Fall Lèye (membre allié), troisième, s’est acquitté de 2 millions,…».

Après la Jeunesse de l’ACT (Alliance Pour la Citoyenneté et le Travail) (JACT), l’ancien Premier ministre est monté au créneau. Invité de Rfm matin, Abdoul Mbaye a parlé de «prêt».

«C’est un geste de solidarité pour l’ensemble des candidats figurant sur les listes des investis par la Coalition. Je ne cache pas que certains ont dit avoir quelques difficultés à apporter leurs contributions et à ce moment-là, je me suis offert pour faire un prêt sachant que nous aurons au moins un (1) député et que je serai remboursé», a-t-il dit.


Mercredi 14 Juin 2017 - 14:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter