Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Violences politiques au Sénégal : l’UE hausse le ton

A la suite des violences enregistrées ce jeudi 22 décembre à la mairie d’arrondissement de Mermoz-Sacré-Cœur dirigée par Barthélémy Dias, et au domicile du professeur Abdoulaye Bathily, secrétaire général de la Ligue démocratique (LD), les partenaires techniques et financiers du Sénégal étaient dans tous leurs états.



Violences politiques au Sénégal : l’UE hausse le ton
C’est dans cette logique que l’Union européenne a adressé ce vendredi, une lettre au gouvernement sénégalais pour s’émouvoir des « graves incidents » du 22 décembre, selon le quotidien « Enquête ». Les ambassadeurs de l’Union européenne au Sénégal, ont redit leur « souci » face à ce type de provocation par des nervis ou milices.

Ils ont invité une fois de plus le gouvernement de Me Wade à empêcher ce genre de dérive. La situation sociopolitique de tension palpable que vit le Sénégal inquiète également les Etats-Unis et bien des pays d’Afrique et autres personnalités d’envergure internationale. Et à commencer avec l’émeute du 23 juin faisant échec à la tentative de Wade de faire voter à l’Assemblée nationale un ticket vice-président et président couplé à un projet de se faire éligible avec 25% des suffrages au premier tour.

A cela s’ajoute également la contestation par l’opposition et des pans de la société civile d’une candidature du présidente Wade à un troisième mandat au motif que la Constitution de donne droit qu’à deux magistratures.

Outre le Département d’Etats-Unis et des congressmen dont Donald Payne et Ed Royce, l’ancien secrétaire d’Etat, Madeleine Albrigth, l’ancien secrétaire général de l’ONU, Koffi Annan, ainsi que le parlementaire britannique Lord David Steel, ont écrit des lettres à Me Wade pour le dissuader de se présenter à la présidentielle de 2012.


Samedi 24 Décembre 2011 - 13:21


div id="taboola-below-article-thumbnails">


1.Posté par danatafari le 24/12/2011 13:56
this old man has not learnt anything in his lifetime,or from the things that have happened in north africa this year.i guess he thinks it wont happen to him,or after telling ghadaffi he should go,now he wants to do the contrary.not listening that the majority of the people in senegal do not want to have him or his family ruling over them anymore....it is long overdue,and if thats what he wants,he and his son will end up like ghadaffi,mubarak and co...

2.Posté par Patriote le 25/12/2011 05:32
J'EN MERDE L'UNION EUROPEENNE. JE SUIS POUR LE DEPART DE WADE MAIS CONTRE TOUTE INGERENCE ETRANGERE.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter