Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Ziguinchor: "l'artisanat est bloqué par le ministre des Finances et du Budget et l'Assemblée nationale" (Responsable local)



Selon Abdoulaye Diakhaby, depuis que le Sénégal est indépendant, il n’y a pas eu un président qui accorde tant d’importance au secteur de l’artisanat que le président Macky Sall, mais sa vision et ses ambitions pour ce secteur ne sont pas traduits en actes par la faute du ministre des Finances et du Budget et de l’Assemblée nationale.

‘’Depuis que le Sénégal a pris son indépendance, nous n’avons jamais eu un président qui aime tant le secteur de l’artisanat autant que le président Macky Sall. Il a pris des décisions à Tamba, lors des conseils de ministres qu’il faits dans les régions, qu’aucun président n’a jamais pris ici au Sénégal. C’est à dire, il a demandé la réforme des Chambres des métiers et le recadrage  institutionnel  de  l’Agence  de promotion et de développement du secteur  de  l’artisanat  (APDA).  Il  est  allé même jusqu’à dire qu’il est allé remettre 45% du mobilier national aux artisans locaux.  Ça,  ce  sont  des  décisions  fortes. Mais ces décisions n’ont pas été exécutées parce que nous avons des problèmes avec le ministre des Finances et du Budget et aussi  avec  l’Assemblée  nationale.  Ils  ne connaissent  pas  le  secteur  de  l’artisanat, alors c’est un secteur clé, un pays ne peut pas se développer sans le secteur de l’artisanat. Mais nous avons ce problème’’, fulmine t-il.

Avant de mentionner que leur ministère de tutelle a toujours été remorqué mais aujourd’hui, mais celui est devenu aujourd’hui un ministère plein suite à leur demande au président Macky Sall de prendre à bras le corps le secteur de l’artisanat.

‘’Nous  avons  maintenant  un  ministère plein. Mais nous avons un ministère plein qui n’a pas les moyens nécessaires pour pouvoir exécuter ses missions. Je vais vous donner un petit exemple ; 70% des gens que forment les 3FPT sont reversés dans le secteur de l’artisanat  mais  notre  ministère  n’a  pas  les moyens de les prendre en charge. Notre ministre n’a même pas de véhicule de fonction. Et pourtant à chaque conseil des ministres, vous entendez le président Macky Sall dire qu’il  veut  la  modernisation  du  secteur  de l’artisanat, mais il n’est pas écouté par le ministre des Finances et du Budget et par l’Assemblée nationale’’, lance t-il, révélant qu’ils ont déposé une demande d’audience avec le président de la République et qu’ils espèrent que ce dernier va les recevoir afin qu’ils puissent l’expliquer les problèmes parce qu’il a l’ambition, il a l’engagement, c’est seulement les gens qui ne le suivent pas.

Signalons un nombre de 80 artisans dans divers secteurs d’activités comme la mécanique auto, froid et climatisation, énergie renouvelable, électricité... de la région de Ziguinchor ont bénéficié de cette session de formation. Et les 3FPT promettent que d’autres formations seront bientôt organisés pour ceux qui évoluent dans des secteurs comme la menuiserie, rapporte le correspondant du journal Le Témoin à Ziguinchor.

AYOBA FAYE

Vendredi 16 Juillet 2021 - 12:14


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter