Abdoulaye Wilane-Khalifa Sall : «Si sa famille savait ce que nous lui souhaitons, elle ne nous insulterait pas»



Abdoulaye Wilane-Khalifa Sall : «Si sa famille savait ce que nous lui souhaitons, elle ne nous insulterait pas»
Le Parti socialiste n’a rien à se reprocher dans l’affaire Khalifa Sall a fait savoir Abdoulaye Wilane ce vendredi, lors de leur conférence de presse.

«Ce procès n’est pas celui du parti socialiste, ce n’est pas un procès qui convoque le Parti socialiste. C’est une affaire entre le maire de la Ville de Dakar dans le Caisse d'avance. Et le meilleur service que ses amis politiques, ses avocats, peuvent lui rendre, c’est de convaincre le juge et non de contraindre le juge », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter «Si nous aimons tous ce pays, il faut laisser la justice faire son travail».

Sur la candidature de son parti, le maire de Kaffrine se veut sans équivoque: «Quel que soit alpha le Parti socialiste aura son candidat qui portera ses idées de programme et ses ambitions pour le Sénégal».

Revenant sur l’affaire Khalifa Sall, M. Wilane soutient qu’ils ne lui veulent que du bien : «Si Khalifa Sall savait ce que nous voulons pour lui, lui, comme ses parents  ou ses amis, ne se permettraient pas de nous insulter ou de nous vouer aux gémonies. S’il y a des hommes et des femmes qui souffrent pour ce qu’il vit, sans préjudice de ce que la loi organise dans un pays démocratique, c’est bien les militants du Parti socialiste».

Ousmane Demba Kane

Samedi 16 Décembre 2017 - 03:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter