Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire Khalifa Sall-Me Ousmane Sèye au secours des magistrats «Qu’on cesse de parler de…»

Parler de partialité des juges dans le procès de Khalifa Sall, c’est leur faire un mauvais procès, a déclaré Me Ousmane Sèye qui explique qu’un juge n’a pas la possibilité de prendre parti d’autant plus que l’avocat de la défense a le droit de le récuser s’il manque de discernement.



Affaire Khalifa Sall-Me Ousmane Sèye au secours des magistrats «Qu’on cesse de parler de…»
Me Ousmane Sèye conseille au camp de Khalifa Sall de faire confiance à la justice sénégalaise d’autant plus que la loi lui confère le droit de convoquer les textes pour s’attaquer à un juge, si ce dernier présente des signes de partialité.

«Les juges ne sont au-dessus des lois. Si un juge rend une décision qui ne semble pas être conforme à la loi, l’avocat a des possibilités de recours, même contre le juge», a-t-il déclaré ce matin, dans l’émission «Grand Jury» de la RFM.

Le leader du Front républicain d’ajouter : «Si on soupçonne que le juge n’est pas impartial, il y a des voix de recours qui sont ouvertes pour permettre à un avocat ou à la personne poursuivie, d’exercer des recours contre le juge. Donc qu’on cesse de parler de procès politique, de juge politique ou de juge non indépendant».

Ousmane Demba Kane

Dimanche 17 Décembre 2017 - 15:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter