Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Affaire des 94 milliards FCFA : Sonko dit des contrevérités et doit être poursuivi, selon le président de la Commission parlementaire



Affaire des 94 milliards FCFA : Sonko dit des contrevérités et doit être poursuivi, selon le président de la Commission parlementaire
Le président de la Commission parlementaire de l’Assemblée nationale, Cheikh Seck, a estimé que l’opposant Ousmane Sonko doit être poursuivi, car il dit des contrevérités dans l’affaire dite des 94 milliards FCFA dans laquelle il accuse, Mamour Diallo, ancien directeur des Domaines de détournement.

« Ousmane Sonko ne peut jamais apporter les preuves de ses accusations. Il dit des contrevérités et doit être poursuivi dans ce sens », a dit M. Seck, qui se dit  « fier » du travail effectué par la commission car étant apprécié par des « députés radicaux » de l’opposition dont Mamadou Lamine Diallo.

Revenant sur le refus de Ousmane Sonko d’aller répondre à la convocation de la Commission parlementaire, ce cadre du Parti socialiste prône pour des sanctions. « Tout député qui refuse de répondre doit bénéficier de sanction pénale, car l’Assemblée nationale est une institution et doit être respectée ». 

« Il faut mettre au gaôt aux dérives de Ousmane Sonko », a ajouté le président de la Commission parlementaire, pour qui, l’accusé Mamour Diallo tarde à déposer plainte ». « Mamour Diallo a été atteint.  Nous n’avons pas remarqué de détournement de deniers publics, il doit maintenant aller vers la justice pour régler ses comptes avec Ousmane Sonko ».

Salif SAKHANOKHO

Dimanche 13 Octobre 2019 - 13:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter