Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Après le drame de Baobab, Me Wade dénonce des prétextes pour empêcher la tenue de l’élection

Le drame qui s’est produit à la mairie de SICAP-Baobab est une tentative d’entraver la tenue de l’élection présidentielle, semble dire le président de la République.



Après le drame de Baobab, Me Wade dénonce des prétextes pour empêcher la tenue de l’élection
 Les incidents survenus à la mairie dirigée par Barthélémy Dias et qui se sont soldés par la mort d’un nervi seraient conçus par Me Abdoulaye Wade comme une tentative d’offusquer la présidentielle de février 2012.
 
A cet effet, le secrétaire général du Parti Démocratique Sénégalaise (PDS) n’a pas été tendre avec « ceux qui misent sur ou optent pour la violence, en ripostant de manière disproportionnée à une prétendue attaque ou même réelle ».
 
Convaincu que ces derniers œuvrent  dans le cadre de « favoriser un climat qui empêcherait la tenue de l’élection », le chef de l’Etat leur prédit un échec. « C’est peine perdue et ils auront à faire avec la loi », tranche-t-il dans les colonnes du journal « L’observateur ».
 
 Celui qui sera en congrès d’investiture de son parti ce vendredi à la VDN, ne semble pas donner du crédit à ces évènement dont il assimile à un « coup fourré d’avance » de ses adversaires qui « cherchent désespérément une échappatoire ».


Vendredi 23 Décembre 2011 - 12:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter