Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Attaque dans un village ivoirien à la frontière guinéenne

​Un village situé dans l'ouest de la Côte d'Ivoire a été la cible d'assaillants venus de la Guinée voisine, dans la nuit du 21 au 22 décembre. Les circonstances de cette attaque sont encore troubles.



L'information a été confirmée par une source au ministère de la Défense ivoirien, ce jeudi 22 décembre. Le village de Kpe Aba, à l'ouest de la Côte d'Ivoire, a été attaqué dans la nuit du 21 au 22 décembre par des assaillants venus de la Guinée toute proche. Des renforts sécuritaires ont été envoyés sur place.
 
Une autre source sécuritaire citée par l'AFP affirme que ce sont des militaires guinéens accompagnés de civils qui auraient mené l'attaque. Armés de Kalachnikov, ils auraient tué un villageois, blessé plusieurs autres et brûlé des maisons avant de se retirer du côté guinéen de la frontière.
 
La Guinée dément
 
Mais de son côté, une source proche de l'état-major guinéen dément toute implication de l'armée et affirme qu'aucun incident de la sorte n'a été rapporté pour le moment. Ce village a déjà fait l'objet de litiges frontaliers entre les deux pays, reconnaît cette source, qui affirme toutefois que le problème a été résolu à très haut niveau, même si des personnes malintentionnées peuvent chercher à créer des troubles.
 
En janvier 2013, des militaires guinéens avaient d'ailleurs occupé ce même village de Kpe Aba, avant de se retirer fin février, suite à des discussions entre les deux gouvernements. Abidjan et Conakry avaient alors récusé l'existence de tout conflit frontalier entre les deux pays.

rfi.fr

Jeudi 22 Décembre 2016 - 20:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter