Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Bargny: Ousmane, le frère ainé du maire Abdou Seck, veut succéder à son cadet !

Ousmane Seck, frère ainé de l’actuel maire de Bargny, Abou Seck, a exprimé publiquement son souhait de briguer le suffrage des Bargnois à l’issue d’une assemblée générale tenue ce week-end. Une candidature qui se justifie, selon le membre fondateur de l’Alliance pour la République (APR ) — c’est du moins ce qu’il soutient — par l’échec constaté dans la gestion municipale du « tombeur » de l’ancien maire Mar Diouf.



Bargny: Ousmane, le frère ainé du maire Abdou Seck, veut succéder à son cadet !
Après sept (07) ans de magistère du cadet Abou Seck à Bargny (2014-2021), c’est autour de l’ainé Ousmane Seck de se positionner comme le candidat de l’espoir. « Mon souhait le plus profond, c’est de voir l’émergence de notre chère ville Bargny. Le changement de notre chère commune m’interpelle. Les discours ont gagné en outrance mais le développement de Bargny reste un défi que je veux relever avec tout un chacun par des actions politiques adossées à une réelle stratégie réalisable », a déclaré d’emblée le secrétaire général de l’Agence nationale de l’aménagement du territoire (Anat).

Une décision qu’il dit avoir prise après une réflexion poussée et une série de consultations avec les populations. Il dit avoir écouté et entendu ces dernières. Pour Ousmane Seck, responsable politique de la première heure de l’Alliance Pour la République à Bargny, il s’agit de reprendre le flambeau des mains du maire sortant — qui n’est autre que son propre frère consanguin ! — pour ne pas assister à la décadence de la commune anciennement gérée par le socialiste Mar Diouf.

« Les populations ont du mal à se reconnaitre à travers les institutions qui les incarnent. Aujourd’hui, les populations aspirent à plus d’implication dans la gestion de la cité c’est pour cela que notre crédo c’est de faire une gestion solidaire axée autour d’emplois solidaires pour une économie solidaire », a expliqué le secrétaire général de l’Anat avant d’annoncer la publication de son programme dans les jours à venir.

Sa candidature déclarée, Ousmane Seck promet de faire siennes les préoccupations quotidiennes des Bargnois. Il s’engage à mettre en œuvre une gestion solidaire pour sortir les populations de cette ville des problèmes auxquels elles sont confrontées. « En tant que candidat à la mairie de Bargny, j’ai décidé de m’adresser directement à tous les Bargnois que j’appelle à fonder leur cœur et leur esprit sur notre démarche. Je suis sûr que vous trouverez assez d’amour et d’intelligence pour enfin aspirer un vrai changement parce que Bargny demande une vraie révolution sociale et sanitaire, économique et environnementale », a exhorté le candidat Ousmane Seck.

« Ma candidature est un grand pas vers l’espoir. Le développement de Bargny reste note seul crédo », a-t-il ajouté devant ses partisans. Après l’ancien préfet de Dakar, Alyoune Badara Diop, et Souleymane Astou Diagne pour la mouvance présidentielle, c’est au tour d’Ousmane Seck, membre fondateur de l’Apr à Bargny et frère de l’actuel maire Abou Seck, d’officialiser sa candidature. Non, ce n’est pas la « monarchie » car nous sommes bel et bien en République, rapporte Le Témoin.

AYOBA FAYE

Jeudi 1 Juillet 2021 - 11:24


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter