Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Bénéfices records pour Apple, Google et Microsoft sur fond de crise sanitaire

La pandémie a bien réussi aux géants de la tech. Apple, Google et Microsoft ont engrangé des bénéfices record lors du dernier trimestre. Leurs résultats financiers montrent que les trois groupes ont profité à la fois de la pandémie de Covid-19 et de la reprise.



Depuis le début de la crise du Covid-19, la rentabilité des entreprises de la Silicon Valley a explosé. La reprise économique n’a pas ralenti cette expansion. Les derniers résultats trimestriels le prouvent. Les profits s’envolent pour Apple, avec un bénéfice net de 21,7 milliards de dollars. Ces bénéfices sont portés par les services en ligne de l’App Store et les ventes d’IPhone, des ordinateurs Mac, des iPad et des Apple Watch, une montre connectée haut de gamme très demandée par les consommateurs chinois.

La marque à la pomme a dépassé toutes les prévisions, avec un chiffre d’affaires de 81,5 milliards de dollars, en hausse de 36,4%. Une tendance qui ne devrait pas se poursuivre, selon Tim Cook. Le directeur général d’Apple prévoit, en effet, un ralentissement de la croissance du groupe, en raison de la pénurie mondiale de puces électroniques qui commence à affecter la production d'iPhones.

Les revenus publicitaires pour Google
L’autre grand gagnant est Google pour qui les revenus publicitaires ont explosé. Avec les campagnes de vaccination, le groupe a bénéficié du meilleur des deux mondes: le succès du commerce en ligne ne faiblit pas malgré le relâchement des restrictions sanitaires et les voyages reprennent.

Alphabet, la maison-mère de Google, dépasse largement les prévisions, avec un bénéfice net de 18,5 milliards de dollars. Au total, Google a engrangé près de 62 milliards de dollars de chiffre d'affaires, grâce aux dépenses publicitaires des entreprises sur le moteur de recherche, sur YouTube et sur ses applications, comme Google Maps.

Le cloud pour Microsoft
Même constat pour Microsoft. Le groupe de Redmond enregistre un bénéfice net de 16,5 milliards de dollars, en hausse de 47% sur un an, pour un chiffre d'affaires de 46,2 milliards. Pour Microsoft, ce ne sont pas les publicités en ligne qui lui font gagner de l’argent, mais le cloud avec l’essor du télétravail.

La dynamique du télétravail ou du travail hybride s’inscrit désormais dans la durée. Malgré le retour au bureau, le nombre de télétravailleurs a plus que doublé dans le monde. Microsoft est l'un des bénéficiaires majeurs de cette tendance avec ses plateformes informatiques Azure et Office 365. Le groupe talonne Amazon, leader mondial du cloud, sur ce marché en forte croissance.

Des poursuites antitrust
Des résultats trimestriels d’autant plus étonnants que deux de ces trois groupes font l’objet de poursuites antitrust. Apple est suspecté d’abus de position dominante pour ses pratiques sur l’App Store. Quant à Google, plusieurs États américains l’accusent de pratiques anticoncurrentielles dans l’accès aux applications, via sa boutique Play Store, préinstallée sur les téléphones Android.

Rfi

Mercredi 28 Juillet 2021 - 14:21


div id="taboola-below-article-thumbnails">

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter