Connectez-vous S'inscrire
PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)


PRESSAFRIK.COM , L'info dans toute sa diversité (Liberté - Professionnalisme - Crédibilité)



Beyoncé: Elle craint pour la sécurité de sa fille

Le 7 janvier dernier, Beyoncé accouchait de son premier enfant, une petite fille nommée Blue Ivy. Cependant, d'après le magazine Look, la jeune maman serait aujourd'hui effrayée à l'idée que quelqu'un puisse enlever sa fille.



Beyoncé: Elle craint pour la sécurité de sa fille

On le savait, l'accouchement de Beyoncé aurait causé quelques remous à la maternité de Lennox Hill en janvier dernier. Car la chanteuse aurait craint pour sa sécurité et celle de son enfant. Traumatisée par des menaces de kidnapping qui ont pesées sur elle en 2007, l'ex-Destiny's Child serait devenue limite paranoïaque durant sa grossesse. Un témoin rappelle que inquiet, son mari Jay-Z aurait alors tout laissé tomber pour se concentrer sur elle. "Jay-Z a tout laissé tomber et lui a dit qu'il ferait tout pour la protéger", rapporte une source. "Ils ont déjà eu du flair en faisant croire que la naissance était prévue pour le mois de février afin que personne ne vienne attendre devant l'hôpital à New York, laissant ainsi à Jay-Z la liberté de bloquer la maternité et d'organiser un service de sécurité. Il a envoyé une équipe d'experts afin de déterminer ce dont ils avaient besoin et où placer les gardes. On aurait dit qu'un président était attendu dans cet hôpital!" 
Et pour être certains que tout irait pour le mieux, les deux chanteurs ont fait venir leur propre équipe de sécurité en plus de celle de l'hôpital et ont fait confisquer tous les téléphones portables du personnel afin que personne ne puisse être mis au courant de leur présence. Des mesures qui peuvent sembler extrêmes, mais comme continue la source, "Jay aurait fait n'importe quoi pour rassurer Beyoncé. C'était ce dont elle avait besoin pour se sentir en sécurité. C'est comme s'il avait fait un chèque en blanc à l'hôpital pour être sûr que des mesures soient prises et je pense qu'il a fait une généreuse donation après coup."

Et ce n'est pas tout. Car une fois née, la petite fille a eu droit à ses deux gardes du corps, qui étaient chargés de la suivre partout où les infirmières l'emmenaient. Et plutôt que de rester à l'hôpital, Beyoncé aurait supplié les médecins de la laisser sortir un jour après la naissance de sa fille, suite aux dégradations qu'avait subie une église de Caroline du Nord où des gens avaient écrit "Beyoncé a eu son bébé. Satan est sur Terre." 

Ce retour à la maison (accompagné de gardes armés) a mis fin a une psychose paranoïaque dans laquelle avait sombré la chanteuse durant sa grossesse. "Plus elle approchait de son terme, plus Beyoncé semblait effrayée", rapporte une source. "Dans sa position et celle de Jay-Z, en tant que célébrités, ils sont souvent la cible de kidnapping ou même de menaces de mort, mais c'est la première fois que leur célébrité pourrait avoir eu un impact sur quelqu'un sans défense.

Et malheureusement pour ses fans, maintenant qu'elle est maman, la chanteuse n'aurait plus franchement envie de retourner dans la lumière. "Le plan était que Beyoncé prenne un congé parental avant de retourner au travail. Mais maintenant, elle dit que rien ne pourrait la faire quitter Blue Ivy. Je pense que toutes ces menaces de kidnapping lui ont vraiment fait comprendre à quel point cela pouvait être dangereux pour elle d'être à la fois une mère et une célébrité. En fait, je les vois bien déménager quelque part comme la France, comme Brad Pitt et Angelina Jolie, où ils ne seraient pas harassés par les paparazzis et où ils pourraient élever Blue Ivy comme une enfant normale."

Source : pressafrik.com



Lundi 30 Janvier 2012 - 13:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Décembre 2018 - 17:27 Sadio Mané va se marier avec une tunisienne

Vendredi 19 Octobre 2018 - 17:05 Neymar rompt avec sa copine